Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (52)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
Histoire WOW - La Reine Azshara

Auteur Message
Temax
23 août 2010, 10:53
Membre enregistré #469
Inscrit(e) le: 18 septembre 2009, 14:04
Messages: 1230

« Azshara ». Pour certains, ce nom reste obscur et nébuleux, pour d’autres il est quasiment inconnu. Quelle réalité peut-il donc bien recouvrir ? Nouvelle marque de rouge à lèvres masculin pour les Elfes de Sang ? Titre du prochain film où Clara Morgane donnera la réplique à Katsumi ? Ou peut-être même, pièce de viande de qualité prélevée sur le rectum des Taurens ? Rien de tout cela malheureusement.

Azshara serpent (fanart)

Pour beaucoup de joueurs, Azshara est une région ; pour un nombre encore plus restreint c’est un des personnages de l’univers de Warcraft, et pas des moindres, puisqu’il est une des entités les plus puissantes d’Azeroth : l’ancienne Reine des Elfes de la Nuit et à présent souveraine des Nagas.

Comment donc situer ce personnage ? Imaginez un mélange entre une femme superficielle, précieuse au possible, et Albus Dumbledore. Vous obtiendrez une sorte de Paris Hilton qui combat des ours, à main nues, mais juste en battant des cils, cela vous donnera une bonne idée. Mais on ne passe pas de Reine des Légolas de la nuit au statut de fétichiste de la Petite Sirène du jour au lendemain. Avant tout cela, il y a des sombres histoires de magie noire, de guerre et de pacte avec des êtres franchement pas jouasses.

1 – La Guerre des Anciens


Tout commence dix mille ans avant la croisade contre le Roi Liche. À cette époque, Azeroth est très différente de ce qu’elle est devenue. Le monde n’occupe pas trois continents mais un seul : Kalimdor où vivent déjà les Elfes de la Nuit, également connus sous le nom de Kaldoreïs. Ils sont gouvernés par leur bien aimée dirigeante : Azshara. La souveraine est adulée par son peuple pour plusieurs raisons : déjà, elle est belle à rendre hystérique de jalousie une Megan Fox vautrée sur sa moto comme une vulgaire pin-up sans saveur. Ensuite elle est Reine, et ça c'est quand même trop la classe, parce qu’elle a un palais à elle, avec des domestiques et tout le tralala. Dans le lot on trouve donc des contingents entiers de serviteurs chargés d’assouvir ses moindres caprices, mais aussi des armées de soldats, une garde personnelle, et surtout l’outil top tendance de toutes les Reines qui se la pètent : un conseil plus ou moins secret de magiciens qui font des choses pas très clean.

Azshara Portail Conseil (fanart)
Car, non contente d’avoir une garde robe à la Céline Dion, et tous ses désirs comblés, il lui manque quelque chose. Elle s’ennuie, comme toutes les pauvres petites filles riches. Alors elle a trouvé un nouveau centre d’intérêt en les expériences magiques. Comme d’autres collectionnent les timbres ou les filtres de poires à lavement, elle, s’est prise de fascination pour les « nouveautés » magiques de son conseil d’aristocrates magiciens. Il faut dire qu’à cette époque les Kaldoreïs n’ont pas renoncé à la magie, au contraire, ils baignent dedans. Au milieu de Kalimdor se trouve ce qui s’appelle le Puits d’éternité, qui est un gigantesque lac contenant toutes les énergies magiques du monde. Les Elfes vivent en harmonie totale avec lui, l’utilisant dans beaucoup d’aspects de leur vie quotidienne, comme faire les tâches ménagères ou bien éviter de faire pédaler trois types à la cave pour avoir de la lumière dans le jardin. Cependant, il faut avouer que tout ceci manque cruellement de style, et que, même les sorts que peuvent accomplir les mages actuels paraissent bien fades par rapport à tout ce qui semble s’offrir à eux.

La capitale des Elfes est à cette époque Zin’Azshari, « la gloire d’Azshara » en darnassien, et ce qu’il en reste est l’actuelle zone de Kalimdor qui porte le nom de la Reine. Comme les choses sont bien faites, la cité entière s’étend sur les rivages du Puits d’éternité, résidence royale en tête. Face à tant d’énergies mystiques, au palais on commence à faire des choses peu recommandables pour les Elfes : on pratique la magie et interagissant directement avec le Puits lui-même. Et au cours de ces expérimentations, le Conseil de la Reine parvient à créer une sorte de portail qui devient un véritable objet de curiosité au point que l’on mène des expériences poussées là-dessus. Ce-dit portail magique n’ayant pas son antivirus à jour, voilà que par hasard (pour une fois ce n’est pas un complot) les magii du Palais attirèrent sans le vouloir l’attention de Sargeras, et qu’ainsi allait être scellé le sort de Kalimdor et celui de la bien aimée Reine des Elfes.

Sargeras (fanart)Pour ceux qui ne situeraient pas le loustic, Sargeras est un Titan déchu (les Titans étant les « Dieux » qui voyagent de planète en planète pour créer ou ordonner les mondes). En tant que tel il a d’immenses pouvoirs, et il est le fondateur ainsi que le président honoraire de la Légion ardente, cette vaste armée de démons qui font tout cramer comme de la pinède dès qu’ils posent le pied quelque part. L’invasion ne peut se faire tout de suite car le portail n’est pas assez consolidé pour amener sur cette terre le Titan noir, ou même toute son armée. Les démons vont donc arriver petit à petit, aidant les mages du Conseil à élargir et stabiliser le portail pour permettre la venue de lieutenants à chaque fois plus puissants, au nombre desquels le sémillant Archimonde et l’inénarrable Mannoroth. Tout ceci débouchera sur un conflit épique, relatée dans la trilogie de la Guerre des Anciens écrite par Richard Knaak.
 

2 – Qui est vraiment Azshara ?


Au milieu de ce tourbillon d’évènements, la Reine est un personnage à la fois très présent en arrière plan, mais qui ne fait que de brèves apparitions. Pendant la majorité des trois livres elle a plus tendance à être dépeinte comme une potiche capricieuse et influencée par Xavius, son principal conseiller qui dirige le groupe des mages jusqu’à l’arrivée des démons. Toutefois derrière ces faux-semblants d’aristo pourrie gâtée ou de reine adulée par son peuple, va peu à peu se faire jour une personnalité et un personnage plus complexes qu’ils n’y paraissent.

Pour son peuple Azshara est une déesse vivante, non pas qu’elle en ait le statut, mais elle est traitée de la même façon. Il y a cent siècles de cela, la civilisation kaldoreï était en plein âge d’or et cela a coïncidé avec le règne de la sublime Azshara. Ses sujets n’ont évidement pas d’elle une vision de femme futile et capricieuse, ils ne voient que leur souveraine dont chaque déplacement est magnifié par tout un cérémonial qui renforce son statut d’être très supérieur. Elle n’hésitera pas, malgré tout, à sacrifier son peuple à la Légion en le laissant se faire massacrer. Ces horreurs sont nécessaires selon elle pour que le monde soit purgé et deviennent parfait. Une perfection semblable à sa beauté. Ce désir de purifier Kalimdor, y compris de son propre peuple, trouve une cruelle ironie dans le fait que, lors des hostilités, les Elfes invoquent sans cesse leur Reine bien aimée lors des batailles, ou en poussant leurs cris de guerre. Mais son amour Azshara ne le donne qu’à ses précieux Bien-Nés, ces Elfes nobles qui l’accompagneront dans sa chute.

À sa décharge il faut noter, toutefois, que Sargeras a comme hypnotisé et mis sous sa coupe les membres du Conseil, Xavius, et enfin la Reine elle-même. Malheureusement, on ne saura jamais ce qu’elle aurait fait si elle n’avait pas été « ensorcelée » par l’ancien champion des Titans. Mais malgré cette descente dans la folie provoquée par le maître de la Légion, sa volonté de fer, son charisme, et surtout son air altier et hautain lui étaient déjà propres. Cette manipulatrice hors-pair joue volontiers de la sorcellerie pour utiliser les gens en les charmant, les soumettant à l’empire de sa beauté divine. Azshara qui a conscience de sa splendeur et qui en joue, prend volontiers les gens de haut à cause de cela, pourtant, une fois tombée elle-même sous le « charme » de celui qu’elle appelle le « Très Grand », elle se met en tête de s’unir à lui et de régner avec sur le monde. Sargeras est le seul qu’elle estimera digne d’elle.

Mannoroth (cinématique)Un des traits les plus surprenants de la souveraine est aussi sa force. Derrière cette apparence de poupée de porcelaine se cache en réalité une des entités les plus puissantes qui soit. On comprend qu’elle est loin d’être sous l’influence de Xavius et que même Mannoroth, qui est pourtant le Seigneur des Abîmes corrupteur des Orcs, a reculé. Lors d’une visite de la Reine dans la salle du Portail, excédé par l’impatience de cette dernière, il s’apprêta à lui décoller la tête, avant de se rendre compte que seuls Archimonde et Kil’Jaeden pouvaient rivaliser avec la puissance qui était en elle. Azshara n’est, ni plus ni moins, que le plus grand mage « mortel » ayant jamais vécu, bien qu’elle ne soit plus en rien une mortelle.

Puis arriva la fin de ce conflit, celui qui allait être bientôt connu sous le nom de « Guerre des Anciens ». Passons les péripéties de Malfurion, Tyrande, Illidan, Rhonin, Krasus, Deathwing et Alexstrasza (pour n’en citer que quelques-uns), afin d’arriver au dénouement qui voit la défaite de la Légion. Le Portail magique est refermé, et au cours de sa mise hors service il aspire tous les démons d’où ils venaient, en faisant tout s’effondrer sur la bobine d’un Sargeras qui était en train d’arriver, tel une des Cat’s Eyes se faufilant dans un musée. Seulement, cet affaiblissement du Puits d’éternité provoquera son implosion et le fera briser Kalimdor en trois gros morceaux qui sont les actuels continents. Cela créera le Maelstrom à l’emplacement où se situait l’ancienne source de magie des Kaldoreïs qui en sont maintenant privés.

Sundering (fanart)
Azshara, qui a à peine sorti ses royales miches du palais au cours de tous ces évènements, se retrouve engloutie dans le Puits avec tous ses Biens-Nés. Là-dessus, apparaissent finalement les véritables instigateurs de la folie de Deathwing qui s’est retourné contre les siens durant cette guerre : les Dieux Très-Anciens. Ces divinités primordiales, qui régnaient sur le monde avant l’arrivée des Titans qui les emprisonnèrent, ne réussirent pas à s’échapper malgré l’aide du dragon noir qui échouera. Toutefois, alors que le Puits s’effondrait en engloutissant Azshara et sa Cour, ils lui proposèrent un marché : si elle les servait, elle survivrait. Aux portes de la mort la Reine accepta et fut changée comme tous les siens en… naga. Ainsi fut crée cette race sous-marine : les nagas sont en réalité les anciens Elfes bien-nés.

 

 

3 – Le retour du R… de la Reine


Depuis, qu’est devenue la Reine ? De celle que ses sujets appelaient la « Lumière des Lumières », on ne sait pas grande chose et on reste surtout dans l’ombre. Elle ne s’est pas manifestée directement, même si toutes les sources s’accordent à dire qu’elle demeure extrêmement puissante.

Azshara Temple (fanart)

Au fond des océans, dans la ville de Nazjatzar, elle règne en impératrice des mers. Celle qui fut la plus belle de toutes les Elfes n’a rien perdu de sa beauté, bien qu’elle soit devenue une monstruosité : quatre bras, des serpents à la place des cheveux,  des tentacules qui remplacent ses jambes, et une taille qui a fortement augmentée sous l’effet de la magie. Ses nagas la servent et lui obéissent aveuglement, affichant une dévotion toujours aussi grande à cette demi-divinité. Il n’y a qu’à voir le nombre de ses statues qui ornent chacun de leurs campements et bases pour s’en convaincre.

Les nagas, eux, ont colonisé les mers et sont présents sur de nombreux littoraux d’Azeroth. Dame Vashj, la plus proche servante d’Azshara a aidé Illidan et on peut donc penser qu’elle a reçu l’appui de la Reine qui veut sans doute sa revanche contre les Elfes de la Nuit qui l’ont défaite par le passé.

Avec le retour de Deathwing et l’arrivée du Cataclysme, il est certain que les Dieux Anciens sont à la manœuvre et qu’Azshara est un de leurs pions comme peuvent l’être les seigneurs élémentaires, le Marteau du Crépuscule et le Vol Noir. La souveraine fera sa première apparition dans la troisième extension de WOW, même s’il semble que son rôle soit moins important que ce qui paraissait au début. En fait, comme d’habitude, la seule chose dont on soit sûr avec Azshara, c’est qu’on n’est jamais sûr de rien.

 

Source :  http://www.millenium.org/wow/accueil/personnages/decouvrez-l-histoire-de-l-ancienne-reine-des-elfes-la-reine-azshara-34508?page=2



[ Édité 06 septembre 2010, 10:44 ]
Retour en haut
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.