Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 1
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (162)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
29 juillet 2016, 07:52
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La pipe du pépé

 

Un petit garçon est venu passer la journée chez son grand-père.

Après déjeuner, celui-ci s’installe dans son fauteuil et allume sa pipe. Alors le gosse s’approche et lui demande :
– Papy ! prête-moi ta pipe…
– Non, ce n’est pas pour les enfants.
– Papy, s’il te plaît, prête moi ta pipe…
– Non, les enfants ne fument pas.
– Mais je ne fumerai pas, je te le jure. C’est juste pour la tenir…
– Tu me promets ? Bon, alors la voilà, fais-y attention…

Le petit garçon prend la pipe, la jette par terre, et l’écrase à coups de talon. Stupéfait le grand-père crie :
– Mais qu’est-ce qui te prend ? Pourquoi as-tu fait ça, petit galopin ?

Et le gosse répond :
– Parce que papa dit toujours :  » Quand le pépé cassera sa pipe, on s’achètera une belle voiture ! ».



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
30 juillet 2016, 08:01
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’urologue

 

Pour un examen médical annuel, Roland se rend chez un urologue pour vérification de la prostate, il découvre que l’urologue en question est une très jolie femme.

La doctoresse lui dit: « Je vais vérifier votre prostate aujourd’hui mais d’une façon différente des autres. Vous devez vous coucher sur le côté droit, plier vos genoux, puis pendant que j’examine votre prostate, prenez une grande respiration
et dites 99 . »

Christian obéit et dit: « 99. »

La doctoresse dit : « Parfait ! Maintenant, tournez-vous sur le côté gauche et à nouveau, pendant que je refais la vérification, prenez une grande respiration et dites 99. »

À nouveau Christian dit: « 99. »

La doctoresse dit: « C’est très bien. Maintenant, vous allez vous tourner sur le dos avec les genoux pliés. Je vais vérifier votre prostate avec ma main gauche et avec la droite, je vais tenir votre pénis pour ne pas qu’il gène. Maintenant, prenez une grande respiration et dites, 99. »

Roland commence : « 1 .. 2 .. 3 … 4 … 5 … 6 … 7 ……………………



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
31 juillet 2016, 07:14
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Disparition

C'est un gars qui va au poste de police rapporter que sa femme a disparu :
Le gars : Ma femme est partie faire les boutiques et elle n'est pas revenue depuis deux jours.
Policier : Combien mesure-t-elle ?
Le gars : Je ne lui ai jamais demandé.
Policier : Maigre ou grosse ?
Le gars : Pas maigre ; elle est peut-être grosse.
Policier : Couleur des yeux ?
Le gars : Je ne saurais pas dire.
Policier : Couleur des cheveux ?
Le gars : Je ne sais plus, elle change chaque mois.
Policier : Qu'est-ce qu'elle portait ?
Le gars : Une robe ou un pantalon - me rappelle plus exactement.
Policier : Était-elle en voiture ?
Le gars : Oui
Policier : Description de la voiture, s'il vous plaît.
Le gars : Une Audi gris anthracite V6 super turbo 3.0 litre avec une transmission tiptronic semi-automatique à 6 rapports, phares LED à diodes, GPS intégré, sièges en cuir couleur chamois, attache-remorque, et une légère égratignure sur la porte du conducteur.
Et là, le gars se met à pleurer....
Policier : On se calme, on va la retrouver, votre voiture 



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
01 août 2016, 08:23
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le Marcel et la Germaine à Paris

 

C’est le Marcel et la Germaine qui débarquent à Paris pour le salon de l’agriculture. Germaine veut en profiter pour faire ses emplettes chez Tati.

Là, elle essaye un très joli short comme on en trouve pas ailleurs, mais hélas impossible de rentrer dedans. Elle essaye un chouette bermuda élastique, mais malgré tous ses effort… c’est pas sa taille.

Le Marcel, qui a toujours un mot gentil pour sa pépette :
– Tu trouveras rien… t’as le cul large comme une batteuse !
La Germaine hausse les épaules mais ne compte pas en rester là.

Après une journée bien remplie, ils se retrouvent à l’hôtel. Comme il a une petite envie le bonhomme commence à caresser sa Germaine, qui se retourne en disant :
– Tu ne penses pas que j’vais mettre la batteuse en route pour un si petit épi ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
02 août 2016, 08:09
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Robinson

 

Un bateau est pris dans une violente tempête et coule. Seul rescapé, un marin niçois, accroché à une planche, échoue sur une île déserte. Heureusement il y a de l’eau douce, des fruits à profusion, et la mer est remplie de poissons, ce qui lui permet de survivre.

Le temps passe et au bout de plusieurs mois, un point grossit à l’horizon. Un radeau apparaît. Il s’échoue sur la plage et une superbe naufragée débarque en s’écriant :  » Oh bonne mère enfin une île ! »

Notre Robinson niçois n’en revient pas :
– Té ! Je rêve ! Une femme et en plus une niçoise ! Mademoiselle j’aimerais vous offrir un verre pour votre arrivée, mais je n’ai que de l’eau.
– C’est parfait, dit la fille, moi j’ai le pastis.

Elle sort de sa trousse de survie une bouteille de 51. Le niçois est ébahi. Il lui dit :
– Je m’excuse, je n’ai que des fruits pour l’accompagner.
– J’ai ce qu’il faut dit la fille en sortant des olives.

Le niçois est aux anges. Quand ils ont terminé leur apéritif, la fille lui demande:
– Ça fait longtemps que vous n’avez pas vu une femme ?
– Pardi ! Six mois.

Alors elle se rapproche de lui et lui dit d’une voix douce :
– Ça vous plairait de tirer ?

Et le niçois extasié s’écrie :
– Oh Bonne mère ! Ne me dites pas que vous avez aussi amené les boules !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
03 août 2016, 08:04
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La voiturette

 

Une vieille dame arrive à la station-service dans sa voiturette sans permis et dit au pompiste :

– Je voudrais de l’essence, mais alors juste un dé à coudre, hein !

– Très bien à votre service, répond le pompiste.

– Et puis de l’huile, mais trois gouttes, hein !

Le pompiste la regarde d’un air quelque peu interloqué et lui demande :

– Et dans les pneus, un petit pet ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
04 août 2016, 07:36
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Une Belge une fois !

 

On est en plein Paris-Dakar, l’équipage Belge est dans le Ténéré. Soudain le copilote se met à hurler :

–  Freine  mais freiiine!

–  Bah pourquoi ? La piste est dégagée…

– Y’a du verglas, mais freiiiine !!!

– En plein désert ? Bon je vais vérifier si ça peut te faire plaisir…

Il arrête la voiture et descend voir. Il remonte, l’air complètement défait :

– Ah ben oui t’as raison, ils ont sablé la route !!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
05 août 2016, 07:32
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Une sur les français maintenant!

 

Un afghan avec une grosse barbe et une djellaba est assis à côté d’un français dans un vol Kaboul-Paris. 

Après le décollage, l’hôtesse commence à servir des boissons aux passagers.
Le français demande une coupe de champagne.
Après l’avoir servi, l’hôtesse demande à son tour au musulman s’il en désire également une.
Réponse de celui-ci offensé :
" Je préfère plutôt être violé par dix prostituées que de laisser une seule goutte d’alcool toucher mes lèvres."

Le français s’étouffe, rend rapidement sa coupe de champagne à l’hôtesse et lui dit :
" Moi aussi je préfère, je ne savais pas qu’on pouvait choisir. "



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
06 août 2016, 07:56
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Les vaches laitières

 

C’est toujours le même fermier qui rapporte le plus de lait à la fromagerie.

Pourtant tout le monde sait dans le village que ce fermier ne possède que quelques vaches.
Alors comment fait-il?

Intrigués, les autres fermiers décident d’aller lui poser la question:
– Mais comment fais-tu pour obtenir tant de lait avec si peu de vaches ? C’est quoi ton truc ?
– Oh ! C’est tout simple…
– Je le savais ! Tu utilises des produits spéciaux.
– Mais non… où vas-tu chercher ces idées. Des produits spéciaux pour les vaches, mais non !
– Alors comment ?
– Bien c’est simple, le matin quand je vais traire mes vaches, pour les motiver je leur pose toujours la même question : « Alors mes petites ! Ce matin qu’est-ce que vous me donnez ? Du lait ou du steak ? »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
07 août 2016, 08:01
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Aux portes du paradis
 
Aux portes du paradis, un nouvel arrivant commence son récit: 
- Cela faisait un certain temps que je soupçonnais ma femme d’avoir une relation extra conjugale. Je suis donc rentre chez moi à l’improviste et évidemment, je l'ai trouvé complètement nue sur le lit. J’ai immédiatement fouillé l'appartement pour trouver le coupable. En vain. Et puis, je me suis souvenu qu'habitant le 15ème étage d'une tour, nous disposions d'un petit balcon. J'ai donc ouvert la porte-fenêtre et c'est la que j'ai vu cet homme suspendu dans le vide et s'agrippant à la rambarde du balcon. Je lui ai piétiné les mains pour qu'il tombe, mais il tenait bon. Alors je suis parti chercher un marteau. A grands coups sur chaque main, il a fini par lâcher prise. Mais un arbre a amorti sa chute. Voyant qu 'il bougeait encore, j'ai attrapé le réfrigérateur de la cuisine et je l'ai fait basculer sur cet individu. L 'effort a été si violent que j'ai succombé à une crise cardiaque. Et donc me voilà. 
- Ah bon ! Répond St Pierre passionné. 
- C 'est bon vous êtes admis au paradis.

Un second homme se présente peu après et commence à raconter l'histoire de sa mort a St Pierre: 
- Voyez-vous, débute-t-il, j'étais en train de repeindre mon balcon au 17eme étage d'une tour. Mon tabouret a vacillé et j'ai basculé dans le vide. Mais j'ai eu la possibilité de me rattraper à un balcon, deux étages plus bas. Je pensais être sauvé quand le propriétaire de ce balcon a commencé à me piétiner les mains puis à me casser les doigts à coups de marteau. Il était fou furieux que je m’accroche à son balcon. Et pire, lorsque j'ai lâche prise, comme je ne suis pas mort tout de suite, il m'a balancé son frigo sur la tête pour m’achever.St Pierre : 
- Oui, j'ai entendu parler de cette histoire, vous pouvez entrer au paradis.

Un troisième homme arrive et entame, lui aussi, son récit à St Pierre: 
- Franchement, je ne sais pas comment c'est arrivé ! J’étais caché à poil dans un frigo et me voilà !!! 



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
08 août 2016, 08:42
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’ingénieur

 

Un groupe de trois directeurs a pour tâche de mesurer la hauteur d’un mât.

Ils sortent dehors et se rendent au mât avec les échelles et les rubans à mesurer.

Tour à tour, ils tombent de l’échelle ou laissent tomber le ruban à mesurer.

Un ingénieur passe par là et voit ce qu’ils essaient de faire. D’un geste moqueur il tire le mât hors de la terre, le met à plat, le mesure de bout à bout et enfin donne la mesure à un des directeurs, puis il s’en va.

Après que l’ingénieur soit parti, le directeur se tourne vers les deux autres et dit en riant :
– Ça c’est bien un ingénieur. C’est bien la peine de faire toutes ces études ! Nous cherchons la hauteur et il nous donne la longueur…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
09 août 2016, 07:46
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

A qui le tour ?

 

Un jeune garçon assiste au mariage de son frère ainé. Les deux familles, celle du mari et celle de la mariée, sont réunies : les parents, grand-parents, oncles, tantes, frères, sœurs, cousins, cousines, etc.

A la sortie de l’église, après avoir félicité les mariés, la famille vient voir le jeune garçon et lui dit :
– Alors, c’est bientôt ton tour ?
Etc, etc…, une bonne dizaine de personnes lui font cette remarque, ce qui l’agace un peu.

Le temps passe.

Quelques années plus tard, un ancien qui avait justement assisté au mariage décède.
Toute la famille se réunit pour l’enterrement. Et le jeune garçon aussi est présent. Après l’enterrement, il va voir tous les vieux présents et leur dit :
– Alors, c’est bientôt ton tour ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
10 août 2016, 06:58
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Du pareil au même

 

Une lady dit à son époux :
– Darling, Jeremy va avoir seize ans. Il faut l’informer des mystères de la vie, c’est à vous de le faire. Mais c’est un enfant sensible. Alors parlez-lui des abeilles, des pigeons, des chevaux…
– Entendu, my dear.

Et le duc va voir son fils :
– Jeremy, vous vous souvenez de ce que nous avons fait à Londres la semaine dernière avec ces deux charmantes personnes ?
Eh bien, votre mère vous fait dire que pour les abeilles, les pigeons et les chevaux, c’est pareil.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
11 août 2016, 08:11
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

C’est moi le chef !

 

Marcel, en a assez d’être la risée de ces copains de bistrot car (lui disent-ils) c’est sa femme qui porte le pantalon chez lui.
Ce soir il est bien décidé à leur prouver le contraire, et la tête pleine des bons conseils de son meilleur pote, il rentre chez lui.

Il se dirige en toute hâte vers la cuisine, bombe le torse, marche vers sa femme et, tout en lui pointant le doigt sur le visage il lui dit :
« À partir de maintenant, je veux que tu saches que « JE » suis le maître de la maison et ma parole sera la loi !
Je veux que tu me prépares un repas spécial et quand j’aurai terminé de manger mon repas, je m’attends à un somptueux dessert.
Ensuite, après le souper, tu vas me faire couler un bon bain afin que je puisse me relaxer, et quand j’en aurai terminé avec mon bain, devine un peu qui va me peigner et m’habiller ? »

Et sa femme lui répond : « Les pompes funèbres ! »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
12 août 2016, 07:34
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le garde-pêche

 

Un homme se fait intercepter par un garde-pêche. Son bac à poissons est rempli à pleine capacité.
Le garde de pêche demande :
– Avez-vous un permis pour tous ces poissons ?
– Non monsieur, ce sont mes poissons domestiques.
– Vos poissons domestiques ?
– Oui, parfaitement. Chaque soir, j’amène mes poissons ici sur le lac, je les laisse nager un bout de temps librement dans le lac, et lorsque je siffle, ils reviennent tous et sautent dans le bateau. Je les ramène alors à la maison !
– Mais c’est ridicule cette histoire, c’est du mensonge pur et simple !
– Non, pas du tout, je vais vous montrer, ça fonctionne vraiment !
– Ok, je dois voir ça…
L’homme prend alors son bac à poissons, le vide à l’eau, et attend debout.
Après quelques minutes, le garde-pêche demande :
– Alors ?
– Alors quoi ?
– Quand allez-vous les faire revenir ?
– Faire revenir qui ?
– Ben, les poissons !
– Quels poissons ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.