Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (86)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
29 décembre 2018, 18:07
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Commande au Père Noël

 

A genoux devant la cheminée, un garçon s’écriait :
– PÈRE NOEL, JE VEUX UN TRAIN électrique !

Après un léger silence il reprend de plus belle :
– PÈRE NOEL, JE VEUX UN TRAIN électrique !

Et encore plus fort :
– PÈRE NOEL, JE VEUX UN TRAIN ELECTRIQUE !

A ce moment-là, son père n’en pouvant plus intervint :
– Ce n’est pas la peine de crier comme ça enfin, le Père Noël n’est pas sourd !

Alors le gamin lui répond :
– Le Père Noël n’est peut-être pas sourd … mais mamie l’est elle !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
30 décembre 2018, 08:58
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Salle de cinéma

 

Durant la projection d’un film pornographique, on entend des gémissements dans la salle de cinéma.

L’ouvreuse vient voir la personne en question :
– Voyons Monsieur, un peu de dignité !
– AAAaaaaAAAAAA !! gémit-il encore .
– Un peu de silence, vous n’êtes pas seul. Et puis relevez-vous, vous êtes ridicule !
– AAAaaaaAAAAAA !! gémit-il à nouveau .
– Ça suffit ! Montrez-moi votre ticket ! La personne s’exécute. Mais monsieur, vous n’êtes pas à votre place, ceci est un ticket de balcon.
– AAAAAAAAAaaaaaaaaa, je sais, je viens d’en tomber !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
31 décembre 2018, 16:30
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Déclaration

 

– Monsieur le commissaire, annonce un mari éperdu, je viens vous déclarer la disparition de ma femme. Elle était sortie pour promener le chien et voilà une semaine qu’elle n’est pas rentrée à la maison.

– Pouvez-vous me donner son signalement ?

– Euh… Elle est rousse. Non, blonde… Pas très grande… Pas vraiment petite, non plus… Et elle a les yeux verts. Non, bleus… Non, verts, verts… Enfin je crois.

– Bien, dit le commissaire en soupirant. Et le chien, il était de quelle race ?

– Briard. Soixante-cinq centimètres au garrot, poil fauve clair, truffe noire, yeux marrons foncés, légère cicatrice sous le menton, numéro de tatouage GAH 492.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
02 janvier 2019, 13:15
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903
Tout d'abord je vous présente mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

Pamela

 

Une femme va chercher à l’aéroport son mari qui rentre d’un voyage d’affaires aux Etats-Unis.
Alors qu’ils attendent les bagages devant le tapis roulant, arrive une superbe hôtesse de l’air.

– Tiens, fait l’homme, Pamela Palmer vient récupérer sa petite valise…

– Comment sais tu son nom ? Demande l’épouse.

– C’était notre hôtesse, chérie. Son nom était inscrit sur la porte de la cabine, comme ceux du pilote et du copilote…

– Ah oui ? Très bien ! Tu peux alors me dire le nom du pilote ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
04 janvier 2019, 16:32
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’habit ne fait pas le moine

 

Une religieuse prend un taxi pour se rendre à Dunkerque et constate que le beau chauffeur n’arrête pas de la regarder.
Elle lui demande pourquoi il la regarde si intensément.

–  J’ai une question à vous poser, mais ne voudrais pas vous offenser, lui dit-il.

–  Mon fils, tu ne peux pas m’offenser. Quand tu auras mon âge, tu auras vu et entendu à peu près tout. Je suis certaine que rien de ce que tu pourrais me dire ou me demander ne serait une offense.

–  Et bien, j’ai toujours eu le fantasme qu’une religieuse me donne un baiser.

–  Bon, nous allons voir ce que nous pouvons faire. Premièrement vous devez être célibataire et deuxièmement vous devez être catholique.

–  Oui, je suis célibataire et je suis catholique ! lui répond le chauffeur très excité.

–  Alors très bien tournez dans la prochaine contre-allée.

Et la religieuse comble le fantasme du chauffeur avec un baiser à faire rougir une prostituée. Alors qu’ils reprennent leur route, le chauffeur commence à pleurer.

–  Mon cher enfant », dit la religieuse, pourquoi pleurez-vous ?

–  Pardonnez-moi pour avoir péché. Je dois confesser que j’ai menti; je suis marié et je suis juif.

–  Ne vous en faites pas. Je m’appelle Alain et je vais au carnaval !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
06 janvier 2019, 20:30
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Nuit de noce

 

Albert et Martine viennent de se marier.
Ils arrivent enfin à l’hôtel après une longue journée de célébrations. Ils passent une nuit torride ! Martine était encore vierge mais elle a vite compris. Une nuit d’extase !!!

Lorsqu’elle ouvre l’œil, Albert est sous la douche. Il chante comme un grand ténor. En sortant de la douche, il constate qu’il n’a pas de serviette. Il va dans la chambre.

Martine est assise sur le bord du lit. Albert est nu. Martine le regarde, lentement, attentivement, de haut en bas pour enfin, fixer son regard sur sa zigounette.
– Mais, mais….. Albert, c’est quoi ça ?
– C’est la chose avec laquelle tu as eu tellement de plaisir cette nuit, lui dit-il en rougissant.

Elle lui répond : Mon Dieu, ça s’use si vite; et c’est tout ce qui reste ?????????



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
07 janvier 2019, 19:08
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’ivrogne dans un bus

 

– Tous les types qui sont derrière sont des pédés, ceux qui sont à côté, des cocus et ceux qui sont devant sont des connards !

Le chauffeur, entendant ça, indigné, freine brusquement et tous les passagers sont déséquilibrés. Il arrête le bus, attrape l’ivrogne par la chemise et lui demande d’un ton menaçant :
– Répète un peu… c’est qui les pédés, les cocus et les connards ?

L’ivrogne répond :
– Qu’est-ce que j’en sais moi maintenant… Avec ton freinage à la con, tu les as tous mélangés !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
12 février 2019, 16:32
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le castor

 

C’est une journaliste qui va chez un artiste connu et elle lui demande :
– Est-ce que je peux voir votre cuisine ?
– Oui, c’est ici !
– Vous avez une jolie vaisselle !
– C’est mon ex-femme qui me l’a donnée.

– Est-ce que je peux voir votre salon ?
– Avec plaisir ! Suivez-moi.
– Votre divan est magnifique !
– C’est mon ex-ex-femme qui me l’a donné.

– Est-ce que je peux voir votre salle de bain ?
– Oui, c’est en haut, suivez-moi !
– Vos serviettes sont d’une très belle couleur !
– C’est mon ex-ex-ex-femme qui me les a données.

– Est-ce que je peux voir votre chambre ?
– Oui, c’est à côté.
– Votre lit est très confortable !
– C’est mon ex-ex-ex-ex-femme qui me l’a donné.

– Maudit Castor! s’exclame t-elle alors.

Puis la journaliste s’en va.

Intrigué, le gars appelle son copain pour lui demander qu’est-ce que ça veut dire lorsqu’une femme te traite de castor. Comme il l’ignore, il lui conseille d’aller vérifier dans le dictionnaire.

Il cherche alors dans son dico et trouve: CASTOR : animal qui bâtit sa maison avec sa queue.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
13 février 2019, 12:22
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le culturiste

Un culturiste emmène une fille dans sa chambre et commence à se déshabiller.

A chaque fois qu’il enlève un vêtement, il montre un de ses muscles en disant :
– Tu vois, çà, c’est de la dynamite !
Touche un peu ces pectoraux, de la dynamite;
Et mes biceps, de la dynamite;
Tâte un peu ces dorsaux, de la dynamite;
Appuie sur les cuisses, ça c’est de la dynamite;
…..

Quand il termine de se déshabiller la jeune fille lui demande :

– Dis donc, c’est pas dangereux toute cette dynamite avec une aussi petite mèche ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
14 février 2019, 08:30
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Interpellation

Un agent de la circulation interpelle un automobiliste qui vient de brûler un feu rouge d’une façon particulièrement déterminée. Le policier ne cherche même pas à entamer le dialogue et déclare:
– Garez votre véhicule sur le côté et suivez-moi au poste tout de suite pour régler cela !

L’homme a beau essayer de s’expliquer, rien n’y fait. Le policier véritablement zélé l’emmène au poste et le jette au fond d’une cellule en précisant:
– Vous allez attendre le chef ici. Ça vous aidera à réfléchir sur le danger que représente votre conduite pour les autres usagers de la route et les piétons !
Et il referme brutalement la porte de la cellule.

Il revient quelques heures plus tard apporter un verre d’eau à l’incarcéré.
– Et encore, précise le policier, malgré votre stupide comportement, vous avez de la chance aujourd’hui. Le chef est au mariage de sa fille. Il sera certainement de bonne humeur quand il rentrera.
Et l’homme répond:
– Pas si sûr, voyez-vous c’est moi le marié !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
15 février 2019, 09:48
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La photo

Après une belle nuit d’amour, une jeune homme se tourne sur le côté et aperçoit la photo d’un autre homme sur la table de nuit. Bien sûr il est un peu inquiet.
– C’est ton mari ? demande-t-il à sa jolie compagne.
– Mais non, idiot ! Lui répond-t-elle en se blottissant contre lui.

Son regard reste inexorablement attiré par cette photo alors il insiste :
– Ton petit ami alors ?
– Mais non ! pas du tout, dit-elle en lui mordillant l’oreille.
– Bon… Mais, alors c’est qui ?

Devant tant d’insistance elle finit par lui murmurer à l’oreille :
– C’était moi avant l’opération !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
16 février 2019, 09:20
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Les toilettes des dames

 

Dans un restaurant très chic, un homme a un besoin urgent d’aller aux toilettes…. Hélas, toutes les cabines sont occupées.

Le maître d’hôtel, compatissant, voyant le gars à la limite de se faire pipi dans son pantalon, lui offre d’utiliser les toilettes des dames.
– Attention, lui dit-il, il ne faut pas toucher aux boutons, à gauche sur le mur, portant les lettres « E.C », « A.C », « H.P » ou « E.T.A »
– Promis. Promis. Merci.

Et l’homme disparaît derrière la porte. Une fois qu’il a satisfait la partie la plus urgente de ses besoins, plus détendu, il commence à lire les lettres sur les boutons. Et, bien évidemment, la tentation étant trop forte, sa curiosité l’emporte. Il appuie sur le bouton marque « E.C ». Immédiatement, un jet d’EAU CHAUDE lui caresse doucement les fesses.
Mon Dieu, pense-t-il, les femmes sont gâtées…

Sur sa lancée, il presse en suite le bouton suivant marque « A.C » et un souffle d’ AIR CHAUD lui assèche le derrière.
– Waouh ! Hé ! Hé ! Magnifique !!!

Enhardi par ce succès, il presse ensuite le bouton « H.P » et très lentement une large HOUPETTE de POUDRE parfumée lui tapote délicatement le derrière.
Merveilleux ! Il décide donc d’essayer le dernier bouton marque  » E.T.A  » Et la, il ressent un énorme douleur qui le fait hurler comme peu de bêtes le font et il s’évanouit…

Il se réveille sur un lit d’hôpital. Confus et ébranlé, il sonne l’infirmière :
– Qu’est-ce qui m’est arrivé ?
– Bien, vous étiez dans les toilettes du Chic Grand Restaurant et vous avez appuyé sur des boutons interdits…
– Mais voyons. Chaque bouton me procurait des sensations merveilleuses…
– Oui, oui, c’est vrai, mais le dernier, identifié par les lettres « E.T.A » signifie « Enlève Tampon Automatique »… Ah ! Au fait, vos bijoux de famille sont sous votre oreiller…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
17 février 2019, 08:38
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

T’étais encore bourré !

c’est un gars qui va au bar comme tous les soirs, chez Dédé. Il y a ses habitudes et il boit, il boit, et il boit encore… Vient l’heure de rentrer chez lui. Il se redresse et tombe par terre. Il veut rentrer chez lui et heureusement il habite la porte en face du bar, de l’autre coté de la rue.
Complètement bourré, il se met a ramper sur le sol et traverse la rue toit en rampant. Il monte les escaliers en rampant et arrivé devant sa porte, toujours sur le ventre, il sort la clé de sa porte de sa poche, et se mets a trifouiller la serrure jusqu’à ce que la porte s’ouvre.
Puis, il rampe jusqu’au lit, s’y hisse et se couche à côté de sa femme sans la réveiller.

Le lendemain, sa femme lui demande :
– tu étais encore bourré, hier soir !
– Mais non, chérie, pas du tout ! J’ai juste bu un ou deux verres avec les copains comme d’habitude. Pourquoi dis tu ça ?
– Parce que Dédé viens de téléphoner pour dire que tu avais encore oublié ton fauteuil roulant au bar !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
18 février 2019, 09:36
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Oups, la bourde.

 

Après de longues études de droit, une blonde ouvre son propre cabinet d’avocate.

Dès son premier jour de travail, elle entend frapper à la porte.

Avant d’inviter son probable premier client à entrer et pour impressionner celui-ci, elle saisit son téléphone et demande au jeune homme en face d’elle de prendre place et de patienter un instant.

Elle reste ainsi une demi-heure, faisant semblant d’être en communication :
« Oui, bien sûr, Madame. Je ne vous laisserais pas tomber ! Cette affaire me semble d’ailleurs simple. En effet, je suis persuadée qu’au cours de la prochaine audience, le tribunal prononcera une sentence en notre faveur et nous gagnerons ».

Après avoir raccroché, elle se tourne vers le nouveau venu et lui demande d’une voix posée :
« Et bien, jeune homme, que puis-je faire pour vous » ?

L’homme lui répond :
« Je travaille chez France Télécom et je viens installer votre ligne téléphonique… ».



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
19 février 2019, 09:13
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le miracle

Un couple ne peut pas avoir d’enfant; la femme est à l’église, en pleurs.

Le curé lui demande :
– Qu’est-ce qu’il y a, Maryvonne ?
– Monsieur le curé, ça fait six ans qu’on essaie d’avoir un enfant et rien à faire, on n’y arrive pas !..

Le curé lui dit : « Il y a un car qui va à Lourdes la semaine prochaine ; on ne sait jamais, vas-y ! « 

Au retour de Lourdes, miracle : Maryvonne se trouve enceinte.

Deux ans plus tard, elle retourne à l’église, en pleurs.
– Mais qu’est-ce que tu as encore, Maryvonne ?
– On voudrait un deuxième enfant mais y’a rien à faire, on n’y arrive pas.
– Il y a un car pour Lourdes la semaine prochaine, lui dit le curé. Vas-y, ça a bien marché la première fois.
– Bien sûr, dit Maryvonne…….Mais est-ce que ce sera le même chauffeur ???



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.