Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 2
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (96)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
23 juin 2014, 07:56
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La boucle d’oreille

 

Un cadre remarque soudainement que son collègue porte une boucle d’oreille.

Le sachant très conservateur, il trouve ce changement surprenant et l’interroge :

- Je ne savais pas que tu aimais les boucles d’oreilles !

- Ça va, n’en fais pas tout un plat, c’est juste une boucle d’oreille, lui répond l’homme, manifestement gêné.

- Ah tiens! Et depuis quand tu la portes ?

- Depuis que ma femme l’a trouvée dans notre lit.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
24 juin 2014, 07:30
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La pêche interdite

 

Un couple va à la pêche pour leurs vacances près d’un parc national.

Le mari aime pêcher à l’aube; son épouse préfère lire.

Un matin, le mari revient après plusieurs heures à la pêche et décide de faire un petit somme. La femme décide de prendre le bateau. Elle n’est pas familière avec le lac donc elle rame, ancre le bateau et commence à lire son livre.

Peu après arrive le garde forestier dans son bateau. Il s’approche du bateau et dit :
- Bonjour, Madame. Qu’est-ce que vous faites ?
- Je lis mon livre, répond-t-elle et elle pense « Est-ce que ce type est aveugle ou quoi ? »
- Vous êtes dans une zone interdite de pêche, dit-il.
- Mais, Officier, je ne pêche pas. Est-ce que vous ne pouvez pas voir cela ?
- Mais vous avez tout l’équipement, Madame. Je vais devoir vous emmener et vous accuser.
- Si vous faites cela je vous accuserai de viol, répond la femme furieusement.
- Je ne vous ai même pas touché, rouspète le garde forestier.
- Oui, c’est vrai… Mais vous avez tout l’équipement nécessaire !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
25 juin 2014, 08:33
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le tableau

 

Dans une exposition de peintures, un cadre est totalement vide.

L’auteur est à côté.

Un visiteur lui demande :
- Qu’est ce que cela représente ?
- Des vaches dans un pré.
- Mais, je ne comprends pas, on ne voit pas de pré.
- Bien sûr, les vaches ont mangé toute l’herbe.
- Et les vaches ? On ne les voit pas non plus ?
- Vous ne croyez tout de même pas qu’elles vont rester dans un pré où il n’y a plus d’herbe ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
26 juin 2014, 08:25
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le jeune cadre

 

Un jeune cadre est envoyé par sa société en poste dans un pays lointain. Le temps de régler un certain nombre de problèmes matériels et d’être certain de rester là-bas, il part seul, sans sa femme.

Au bout de quelques mois sa situation semble stable, il a trouvé une maison, et il fait venir son épouse.

Le lendemain de son arrivée, le mari se lève tôt pour aller au bureau et part discrètement en la laissant dormir.

Une demi-heure plus tard la domestique la secoue en disant :
- Allons, mademoiselle, réveillez-vous ! Il faut vous habiller et rentrer chez vous…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
27 juin 2014, 07:12
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le miracle

 

La scène se passe dans une arène pendant la Rome antique : Un lion pourchasse un chrétien.

Le chrétien court depuis de longues minutes pour échapper à son triste sort.
A l’évidence, il sait que malgré sa bravoure et sa malice, le lion arrivera à ses fins.

Alors, le chrétien décide de tenter sa dernière chance.
Il se met à genou et commence à prier :
- Dieu ! Faites que ce lion devienne chrétien !

Et là, miracle… le lion s’arrête de courir.

Le lion se met également à genou et commence lui aussi à prier :
- Seigneur plein de joie ! Bénissez ce bon repas que je vais prendre !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
28 juin 2014, 09:02
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le coucou

 

Hier soir, je suis sortie avec des copines.

J’ai dit à mon mari que je rentrerais à minuit tapantes. « Je te le promets », lui ai-je dit.

Mais la soirée était super : on a bu des coups, on a dansé, et re-bu des coups… et j’ai pas vu passer l’heure. Résultat : je suis rentrée à 3 heures du matin complètement torchée.

A peine avais-je franchi le pas de la porte, que cet idiot de coucou suisse s’est mis à gueuler « coucou » trois fois. Je me suis dit que ça allait réveiller mon mari, alors, j’ai crié « coucou » neuf fois de plus. Qu’est-ce que j’étais contente et bouffie d’orgueil d’avoir eu aussi rapidement, bien que saoule, une idée qui m’éviterait de me friter avec mon mari.

Je me suis couchée l’esprit tranquille en me félicitant d’être aussi intelligente et réactive.

Le jour même au petit déjeuner, mon mari m’a demandé à quelle heure j’étais rentrée et je lui ai répondu que j’étais arrivée à minuit pile, comme je le lui avais promis.

Il n’a rien dit mais il avait quand même l’air soupçonneux.
« Bien, me voilà sauvée », me suis-je dit.

Puis il me dit : « Pour sûr, je crois que le coucou est détraqué ».
Je lui demandai en tremblant : « Ah ouiiii ??? Et pourquoi tu dis ça, mon amour ? »
Et il me dit : « Eh bien voilà, cette nuit, le coucou a fait « coucou » trois fois… puis, je sais pas comment, il a crié « [censored] », après, il a encore fait « coucou » quatre fois, puis il a roté, et re « coucou » trois fois de plus, ensuite il s’est tordu de rire, et re « coucou », il est sorti en courant, il a trébuché dans le salon, cassé la petite table , s’est couché à côté de moi, et a lâché un pet avant de s’endormir… »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
29 juin 2014, 07:38
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La grande question

 

C’est un petit garçon qui rentre de son premier jour de grande section de maternelle avec une grande question pour sa maman :

- Maman, maman, c’est quoi le sexe ?

La maman est un peu décontenancée d’avoir à expliquer ça à son bambin. Mais il faut vivre avec son temps se dit-elle, et du coup, elle se lance dans une explication super détaillée de tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Lorsqu’elle a terminé, le petit garçon qui a tout écouté bien sagement sort de sa poche un formulaire d’inscription qu’il avait ramené de l’école et dit :

- Oui, d’accord maman, mais comment est-ce que je vais faire rentrer tout ça dans le petit carré ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
30 juin 2014, 08:27
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le double

 

Un type rentre un jour dans un bar et commande 2 scotchs au barman.

Le barman: Un double ?
- Non, non deux whiskies dans deux verres différents.

Le barman surpris sert les deux verres… Le client boit les deux verres paie et s’en va.

Le lendemain même scénario, ainsi que les jours suivants…

Intrigué le barman demande à son client pourquoi il boit toujours deux verres alors qu’un double serait plus économique.
- Et bien je vais vous dire… j’avais l’habitude de prendre l’apéro tous les jours avec un copain qui est parti en Australie, nous nous sommes promis de continuer à boire tous les jours, l’un à la santé de l’autre.

Le barman semble très heureux de cette histoire, jusqu’au jour où le client revient et demande un scotch!
Le barman très ennuyé :
- Il est arrivé malheur à votre ami ?
- Non pourquoi ? répond le client.
- Et bien, je ne sais pas, mais aujourd’hui, vous ne prenez qu’un seul verre !
- Ah !!! Ce n’est rien, c’est juste que mon médecin m’a conseillé d’arrêter de boire…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
01 juillet 2014, 07:20
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Y a t-il un pilote dans l’avion ?

 

Les passagers d’un avion au sol sont assis à leur place et attendent les pilotes.

Bientôt, deux hommes entrent dans l’avion en uniforme de pilote. Ils portent des lunettes noires, l’un d’eux est accompagné d’un chien pour aveugle, l’autre tâte son chemin à l’aide d’une canne blanche !!?? Ils avancent dans l’allée, entrent dans la cabine de pilotage et referment la porte.

Plusieurs passagers rient nerveusement et tous se regardent avec une expression allant de la surprise à la peur ou au scepticisme. Certains cherchent les caméras cachées.

Quelques instants plus tard, les moteurs s’allument et l’avion prend de la vitesse sur la piste. Il va de plus en plus vite et ne semble jamais devoir décoller. Les passagers regardent par les hublots et réalisent que l’avion se dirige tout droit vers le lac qui se trouve en bout de piste. L’avion roule maintenant très vite sur la piste et plusieurs passagers réalisent qu’ils ne décolleront jamais et qu’il vont tous plonger dans le lac. Pris de panique, les cris des passagers envahissent la cabine. A ce moment l’avion décolle tout doucement, sans problème. Les passagers se remettent de leurs émotions, rient, se sentent ridicules d’avoir été les victimes d’une mauvaise plaisanterie. Quelques minutes plus tard, l’incident est oublié.

Dans la cabine de pilotage, le pilote tâte le tableau de bord, trouve le bouton du pilotage automatique et le met en fonction. Il dit ensuite au copilote :
- Tu sais ce qui me fait le plus peur ?
- Non, répond l’autre.
- Un de ces jours, ils vont crier trop tard et on va tous mourir !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
02 juillet 2014, 07:41
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le docteur du cinquième

 

C’est l’histoire d’un type, marié depuis 5 ans avec une charmante jeune femme, qui n’arrive pas à avoir d’enfants.

Il prend alors la décision de rendre visite à son voisin du cinquième juste l’étage au dessus qui est docteur et qui lui a trois magnifiques enfants.

- Bonjour Docteur, j’ai besoin de vos conseils.
- Que puis-je faire pour vous ?
- Voilà, ça fait 5 ans qu’on essaye d’avoir des enfants sans résultat et… j’aimerais savoir comment vous faites !
- Et bien je fais comme tout le monde…
- Oui, mais moi cela ne fonctionne pas ! S’il vous plaît, donnez-moi un truc ! C’est votre boulot en temps que docteur non ?
- Bon. Je vais vous aider. Il vous faut d’abord que vous achetiez trois choses : un savon, une bouteille de parfum et un balai.

Le type prend note et demande :
- D’accord, mais le savon c’est pour quoi faire ?
- Avant toutes tentatives de faire un enfant, vous donnez un bon bain à votre épouse avec le savon !
- Ok… Et avec le parfum ?
- Quand elle a pris un bon bain, vous la séchez, vous la portez sur votre lit et vous la parfumez…
- Ahhhh d’accord… Et le balai ? Je fais quoi avec le balai ?
- Bon… Quand elle est bien lavée, parfumée et prête sur le lit, vous tapez très fort deux fois au plafond avec le balai, et j’arrive de suite.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
03 juillet 2014, 08:35
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La marionnette

 

Un ventriloque s’adressant à sa marionnette dans un spectacle :
- Bonjour Tataouet, es-tu en forme aujourd’hui ?

La marionnette répond (avec une voix nasillarde) :
- Oui, et pour vous le prouver je vais vous raconter une histoire belge.

Tout d’un coup un belge se lève dans l’assemblée et dit :
- Y en a marre ; Les blagues sur les belges il y en a assez, il faut vous renouveler !!

Le ventriloque reprend sa voix normale et dit :
- Excusez-moi monsieur mais le spectacle est prévu comme ça, mais je vous promets que l’année prochaine je changerai, soyez gentil laissez-moi terminer.
Le belge furieux répond :
- Toi le grand ta gueule, c’est au petit que je parle !!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
04 juillet 2014, 06:46
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Une blonde maline

 

Un avocat et une blonde sont assis l’un à côté de l’autre dans un avion pour un long vol.
L’avocat demande à la blonde si elle veut jouer à un jeu amusant. La blonde semble fatiguée et décline l’offre. Mais l’avocat insiste et explique que le jeu est très simple et amusant : « Je vous pose une question et si vous ne connaissez pas la réponse, vous me donnez 5 euros et vice versa. »

La blonde décline encore poliment, mais l’avocat persiste.
« Ok, disons que si je vous pose une question dont vous ne connaissez pas la réponse, vous me donnez 5 euros, mais si vous me posez une question et que je ne connais pas la réponse, je vous donnerai 100 euros. »

Cette proposition pique la curiosité de la blonde et elle décide finalement d’accepter.
L’avocat commence:
- Quelle est la distance entre la terre et la lune?
La blonde ne dit pas un mot, ouvre son porte-monnaie, en sort un billet de 5 euros et le donne à l’avocat.
- A votre tour ! dit l’avocat, confiant.
La blonde demande:
- Qu’est-ce qui monte la côte avec trois pattes et la redescend avec quatre pattes ?
L’avocat ne sait pas trop quoi répondre, mais pour 100 euros, il décide que ça vaut la peine de chercher !
Il sort son ordinateur portatif et cherche dans son encyclopédie sur CD et dans toutes ses autres références : rien. Il se branche sur Internet en utilisant le service téléphonique par le satellite de l’avion et fait une recherche dans toutes les bibliothèques et dans tous les sites d’énigmes imaginables : rien. Il envoie des courriels à ses amis : personne ne connaît la réponse.

Au bout d’une heure, il réveille la blonde et lui remet 100 euros. Elle le remercie et se retourne pour se rendormir, mais l’avocat un peu frustré, lui demande : « C’était quoi la réponse ? »
La blonde ne dit pas un mot, ouvre son porte-monnaie, en sort un billet de 5 euros et le donne à l’avocat.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
05 juillet 2014, 08:41
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La prédiction

 

Une grenouille mâle dépressive, se décide à téléphoner à une voyante dans l’espoir qu’elle lui remontera le moral.

La voyante lui prédit :
- Vous aller rencontrer une jeune fille très jolie qui voudra tout connaître sur vous.
- Ouais, super ! Et quand vais-je la voir ? demande la grenouille. A une fête sur la mare ?
- Non, vous allez la rencontrer le trimestre prochain, en classe de biologie…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
06 juillet 2014, 08:05
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Les extra-terrestres

 

Il était une fois un camionneur qui s’appelait Gaston. Il chantait toujours à tue-tête dans son camion. Voici les quelques mots de sa superbe chanson : « J’m’appelle Gaston, J’chauffe un camion, j’men va à Boston ».

Après un bon bout de chemin, Gaston décide d’arrêter de chanter pour écouter la radio. Il se met sur le poste désigné pour cette ville et continue son chemin.

Radio : « Alors bonsoir à tous nos auditeurs, nous voudrions vous informer qu’il y a des extra-terrestres qui rôdent dans le coin de Boston, prière de faire attention ».

Gaston n’en croyait pas ses oreilles. Il éclate de rire, ferme sa radio et recommence à chanter. « J’m’appelle Gaston, j’chauffe un camion, j’men va à Boston ». Tout à coup, Gaston aperçoit des lumières rouges et bleues qui clignotent dans la forêt.

Curieux, en repensant à ce qu’avait dit les animateurs de radio, Gaston décide de se rendre dans les bois pour voir si c’est bel et bien vrai qu’il y avait des extra-terrestres. Il se range en bordure de l’autoroute et commence sa marche dans la forêt. Il tasse les feuillages tout en se cachant pour ne pas être vu par les extra-terrestres.

Quand tout à coup, il aperçoit une tête. Gaston quelque peu effrayé dit en criant : « Eille, eille, moi j’m’appelle Gaston, j’chauffe un camion pis j’va à Boston ». C’est alors que l’extra-terrestre lui répond : « Moi j’m’appelle Roger, chui ambulancier pis j’étais en train d’chier ».



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
07 juillet 2014, 07:25
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le post-it

 

Un homme rentre chez lui (épuisé) après sa journée de travail.

Il est seul, sa femme n’est pas encore rentrée.

Il décide donc de profiter de cet instant de sérénité pour s’offrir une petite bière bien fraiche.
En allant à la cuisine il remarque un Post-it sur le lave-vaisselle :
« Je suis propre mais pas vidé… »

Le mari s’exécute et range la vaisselle, boit sa bière d’un trait, avale une rondelle de saucisson sans s’étrangler avec la peau, court à la salle de bain, se déshabille vite vite, se douche rapidos, se rend dans la chambre, se colle le Post-it sur le front puis se couche en attendant le retour de sa femme chérie…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.