Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 1
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (54)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
07 novembre 2014, 06:11
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La vache loucheuse

 

– Je vais vous montrer comment lui remettre les yeux d’aplomb. Mais malheureusement, la correction ne sera que temporaire, et il faudra renouveler l’opération à chaque fois que la vache se remettra à loucher.

Alors le vétérinaire prend un tuyau, introduit une extrémité dans le rectum de la vache, place sa bouche à l’autre extrémité et souffle un bon coup. Et Pof!, comme par magie, les yeux de la vache sont rectifiés…

Le fermier est tout content de voir sa vache redevenue normale, mais ça ne dure pas, car avant qu’ils ne partent, la vache s’est remise à loucher.

Le vétérinaire conseille à l’éleveur d’essayer la technique par lui-même. Le fermier prend alors le tube, inverse les côtés et s’apprête à souffler quand soudain le vétérinaire dit :

– Mais qu’est-ce que vous faites ? Pourquoi avez-vous inversé le tube ?

– Bah, pour pas met’ ma bouche là où vous avez mis la vot’…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
08 novembre 2014, 06:29
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Programme scolaire

 

Depuis toujours les parents se heurtent au problème des programmes. On les entend souvent parler de leur temps. Tout était mieux. L’enseignement était plus sérieux, les élèves étaient bons en orthographe et tous savaient résoudre les nombreux problèmes de mathématiques.
Or l’enseignement a évolué depuis de nombreuses années. Vous en êtes-vous rendu compte ? Afin de vous aider à comprendre l’évolution de l’enseignement, je vous propose des exemples très concrets sur l’art et la manière de présenté un problème de mathématiques.

ENSEIGNEMENT AVANT 1960 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Ses frais de production s’élèvent aux 4/5 du prix de vente. Quel est son bénéfice ?

ENSEIGNEMENT TRADITIONNEL AVANT 1970 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Ses frais de production s’élèvent aux 4/5 du prix de vente, c’est à dire 80 francs. Quel est son bénéfice ?

ENSEIGNEMENT MODERNE VERS 1970 : Un paysan échange un ensemble P de pommes de terre contre un ensemble M de pièces de monnaie. Le cardinal de l’ensemble M est égal a 100 et chaque élément PFM vaut 1 franc. Dessine 100 gros points représentant les éléments de l’ensemble M. L’ensemble F des frais de production comprends 20 gros points de moins que l’ensemble M. Représente l’ensemble F comme sous-ensemble de l’ensemble M et donne la réponse a la question suivante : quel est le cardinal B des bénéfices (a dessiner en rouge) ?

ENSEIGNEMENT RÉNOVÉ EN 1980 : Un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Les frais de production s’élèvent à 80 francs et le bénéfice à 20 francs. Devoir : souligne les mots « pommes de terre » et discutes-en avec ton voisin.

ENSEIGNEMENT REFORME EN 1980 : Un peizan kapitalist privilegie sanrichi injustement de 20 francs sur un sac de patat. analiz le tekst et recherche le fote de contenu, de gramere, d’ortografe et de ponctuassion et ensuite di ce que tu pense de cet maniere de s’enrichir.

ENSEIGNEMENT ASSISTE PAR ORDINATEUR EN 1990 : Un producteur de l’espace câble consulte en conversationnel une data-bank qui display le cev-rate de la patate. Il loade son progiciel de computation fiable et détermine le cash-flow sur écran bitmap. Dessine avec ta souris le contour intégré 30 du sac de pommes de terre. Puis loggue toi au network par le 3615 code BP (Blue Potatoe) et suis les indications du menu.

ENSEIGNEMENT ADAPTE A L’AN 2000 : Qu’est-ce qu’un paysan ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
aihla
08 novembre 2014, 10:35
Membre enregistré #4
Inscrit(e) le: 01 juillet 2006, 23:58
Messages: 5143

Collector celle-là ! .. et plus toute jeune... Reste à trouver la suite pour l'enseignement... oups... le buzz mathématique de 2010...

Quelqu'un s'y colle ?

Au passage, un grand merci Mistëry pour ta production d'une régularité métronomique (de mémoire, tu n'as eu que 2 ou 3 arrête maladie ^^) et d'une qualité hilarante à souhait ^^



[ Édité 08 novembre 2014, 10:36 ]

Itsonlythechildrenofthefuckingwealthywhotendtobegoodloockingfelixquipotuitremcausascognoscare
Retour en haut
Mistëry
09 novembre 2014, 06:09
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Les vampires

 

C’est une chauve-souris vampire couverte de sang qui revient en zigzaguant à sa grotte et se pose pour piquer un petit somme.

Mais les autres chauves-souris, réveillées par l’odeur du sang, la harcèlent pour savoir où elle en a tant trouvé.
– Oh non ! Laissez-moi dormir ! Gémit la chauve-souris ensanglantée
– Non ! Dis-nous où tu as eu tout ce sang ! hurlent les autres.

Finalement, la chauve-souris ensanglantée cède et dit aux autres de la suivre. Après dix minutes de vol silencieux dans la nuit noire, elles plongent dans une vallée, puis dans une forêt. Et à l’entrée d’une clairière elle leur dit :
– On y est, vous voyez cet arbre là-bas ?
– Oui! Oui! crient les autre chauve-souris vampires, la salive à la bouche.
– Eh ben, moi je l’avais pas vu…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
10 novembre 2014, 08:09
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le train régional

 

Dans un train régional, un contrôleur aborde un voyageur pour lui demander son titre de transport. Le contrôleur lui dit en voyant son billet :

–  Vous descendez à Espira de l’Agly ? Vous vous êtes trompés de train ! Depuis le mois dernier, ce train ne s’arrête plus à Espira de l’Agly . Vous auriez du prendre celui de 7h45 et non pas celui de 7h15 !

Le gars affolé lui répond :

–  C’est pas possible ! Je DOIS descendre à Espira de l’Agly sinon je ne pourrai pas retrouver la femme que j’aime… Si je ne descend pas, elle croira que je ne l’aime pas et c’en sera fini de notre amour.  Jamais plus je n’aurai l’occasion de la revoir.

Le gars insiste tellement que le contrôleur, un sentimental, s’attendrit et finit par dire :
–  Bon d’accord. Je vais en parler au conducteur du train .

Quand il revient il lui explique :

– Il ralentira suffisamment en arrivant dans la gare de Espira de l’Agly pour que vous puissiez descendre en courant.  Ça devrait aller,  mais il faudra que vous courriez très vite dès que vous quitterez le marchepied du train car le train n’ira jamais moins vite que 30 km/h.
Pour vous donner toutes vos chances,  je vous tiendrai en l’air en vous tenant par dessous les bras avant de vous lâcher…

Alors, lorsque le train arrive en vue de la gare de Espira de l’Agly, le contrôleur ouvre la porte .
Il prend le voyageur sous ses aisselles et lui demande de commencer à courir dans le vide…

Et le voyageur court, de plus en plus vite alors que le train ralentit. Finalement, le contrôleur descend le voyageur au niveau du quai de gare en lui criant de continuer à courir le long du train pendant quelques secondes sinon c’est la chute assurée .

Ce que fait notre gars… Jusqu’à ce qu’un passager du train, debout à la porte du wagon suivant n’aperçoive cet homme en train de courir pour attraper son train et ne l’attrape par le col de sa veste pour le hisser dans le train en lui disant :
–  T’as de la chance que j’ai été là pour te faire monter,  ce train ne s’arrête même pas à Espira de l’Agly !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
11 novembre 2014, 06:49
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Vive le progrès !

 

1962 :

Tu vas chercher du lait chez le crémier, qui te dit bonjour avec ton bidon en alu, et tu prends du beurre fait avec du lait de vache coupé à la motte. Puis tu demandes une douzaine d’œufs qu’il sort d’un grand compotier en verre. Tu payes avec le sourire de la crémière, et tu sors sous un grand soleil.

Le tout a demandé 10 minutes.

2014 :

Tu prends le caddie de [censored] dont une roue est coincée et qui le fait aller dans tous les sens sauf celui que tu veux, tu passes par la porte qui devrait tourner mais qui est arrêtée parce que un benêt l’a poussée, puis tu cherches le rayon crèmerie où tu te les gèles, pour choisir parmi 12 marques le beurre qui devrait être fait à base de lait de la communauté. Et tu cherches la date limite.

Pour le lait tu dois choisir avec des vitamines, bio, allégé, très allégé, nourrissons, enfants, malades, ou mieux en promo avec la date dessus et la composition.
Pour les œufs tu cherches la date de la ponte, le nom de la société et surtout tu vérifies qu’aucun œuf n’est fêlé ou cassé, et paf, tu te mets plein de jaune sur le pantalon.

Tu fais la queue à la caisse puis la grosse dame devant a pris une promo qui n’a pas de code barres alors tu attends, et tu attends. Puis toujours avec ce foutu caddie de [censored] tu sors pour chercher ton véhicule sous la pluie, tu ne le retrouves pas car tu as oublié le N° de l’allée.

Enfin après avoir chargé la voiture, il faut reporter l’engin pourri où là, tu vas t’apercevoir qu’il est impossible de récupérer ton jeton, tu reviens à ta voiture sous la pluie qui a redoublé.

Cela fait une heure que tu es parti.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
12 novembre 2014, 05:54
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La petite vengeance

 

Dans un cinéma où l’on joue un  policier à suspense, un spectateur entre au moment où le film vient de commencer.

Sa lampe torche à la main, l’ouvreuse le guide, éclaire chaque marche pour qu’il ne trébuche pas, et l’amène jusqu’à un fauteuil libre.

– C’est trop près, vous n’auriez pas une autre place ?

Elle repart dans l’autre sens et le guide jusqu’à un nouveau siège.

– Là c’est vraiment trop de côté. Il n’y a rien de plus central ?

Elle parcourt toute l’allée, repère enfin une place en plein milieu, et elle y conduit le type, qui lui donne royalement une pièce de dix centimes.

Alors elle se penche vers lui et lui dit à l’oreille :
– C’est le juge l’assassin…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
13 novembre 2014, 06:49
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le loto

 

Une femme regarde les résultats du loto et s’aperçoit qu’elle a les 6 bons
numéros. Bingo !!!!!!

Folle de joie elle crie par la fenêtre à son mari qui est de l’autre coté de la route:

– Chéri grouille-toi on a gagné au loto

L’homme saute de joie, traverse la route, un camion passe et l’écrase.

La femme:

–  Yééééésss !!!! Quand la journée est bonne, elle est bonne !!!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
14 novembre 2014, 06:58
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Salon de l’auto

 

Salon de l’auto : Comment reconnaître les nationalités des visiteurs ?

– L’Allemand examine le moteur

– L’Anglais examine les cuirs

– Le Grec examine l’échappement

– L’Italien examine le klaxon

– Le Portugais examine la peinture

– L’Americain examine la taille

– Le Suisse examine le coffre

– Le Chinois examine tout

– Le Belge examine rien

– Le Français examine la vendeuse



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
15 novembre 2014, 06:22
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le gros ventre

 

Le petit Nicolas regarde sa mère enceinte se dévêtir…

– Dis Maman, pourquoi t’as un gros ventre ?
– Ça, lui répond sa maman, c’est parce que papa m’a donné un petit bébé..

Il sort de la chambre et s’en va retrouver son père pour lui demander :
– Papa, c’est vrai que t’as donné un petit bébé à maman ?
– Oui, lui répond tendrement son jeune papa…
– Hé ! bien ! Elle l’a mangé !!!!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
16 novembre 2014, 06:53
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le cow-boy et le cheval

 

Dans un bar, il y a une affiche qui dit: « Repas, et boisson à volonté pour celui qui fait rire mon cheval pendant un mois »
Un cow-boy entre dans le bar et voit l’affiche et déclare que c’est trop facile et qu’il va gagner.
Le barman l’informe que l’annonce est présente depuis un an et que personne n’a jamais réussi.
Et il l’emmène à la grange.

Le cow-boy entre et ressort cinq minutes plus tard après avoir chuchoté quelque chose au cheval.
Le cheval se roule par terre tellement il rigole.
Deux mois plus tard, il revient et le cheval est toujours hilare.

Dans le bar, le barman lui dit qu’il est prêt à lui donner deux milles dollars s’il parvient à le faire arrêter de rire car il ne peut même plus le monter.
C’est très facile, lui répond le cow-boy.
Et ils vont tous les deux à la grange. Le cow-boy entre tout seul et il ressort cinq minutes plus tard.
Le cheval est en larmes.

Le barman lui demande comment il a fait.
Et le cow-boy lui dit:
– La première fois, j’ai dit au cheval que j’en avait une plus grosse que lui et il a rigolé, la deuxième fois, je lui ai montré !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
17 novembre 2014, 06:12
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Consultation

 

Dans un dîner, un médecin se trouve à table près d’un avocat.

Il lui dit :
– C’est terrible. Chaque fois que je dis que je suis médecin il y a toujours quelqu’un qui me raconte ses symptômes, qui demande mon diagnostic et même mon avis sur le traitement que lui a donné un autre médecin. Quand vous avez ce genre de problème maître, vous faîtes quoi ?

– Eh bien, en rentrant chez moi je leur envoie une note d’honoraires. Consultation au dîner d’hier soir : 100 euros. Ils ne recommencent pas.

– C’est une excellente idée, fait le médecin, c’est ce que je vais faire.

Et le lendemain il reçoit une lettre de l’avocat : Consultation au dîner d’hier soir : 100 euros.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
18 novembre 2014, 07:38
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Devant Saint-Pierre

 

Après une soirée bien arrosée, trois vieux camarades périssent en même temps dans un accident de la route.

Ils arrivent au ciel et là, St-Pierre leur pose à tous la même question :
– On va vous enterrer dans quelques jours. Lorsque vos amis et parents seront réunis autour de votre cercueil, qu’espérez-vous les entendre dire ?

Le premier type répond :
– J’aimerais les entendre dire que j’ai été le plus grand médecin depuis Louis Pasteur… Et un père de famille exemplaire !
Saint Pierre acquiesce et fait :
– Ainsi en sera-t-il ! C’est ce que l’on retiendra de toi.

Le second se prononce à son tour :
– J’aimerais qu’ils disent que je fus un professeur de faculté exceptionnel et l’époux idéal que ma femme méritait…
Saint Pierre acquiesce et fait :
– Ainsi en sera-t-il ! C’est ce que l’on dira de toi.

Et le troisième dit enfin :
– Moi, je préférerais les entendre dire « Regardez ! Il bouge ! »…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
19 novembre 2014, 06:20
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

En retraite

 

Trois petits vieux qui étaient de bons amis se retrouvent après de longues années:

– Que faites- vous depuis que vous êtes en retraite…?
Le premier dit:
– Moi, je fais de la photo.
Le deuxième:
– Moi, je jardine.
Et le troisième annonce:
– Moi, je fais de la recherche…!
– Ah bon…! Et dans quoi…?
– Tous les jours, je cherche mes lunettes, ma canne, mon dentier, mes clés…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
20 novembre 2014, 06:30
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le perroquet susceptible !!!

 

Une dame a un problème de lave vaisselle. Elle appelle le service de réparation et lui demande de passer chez elle :

– Je laisserai la clé chez la voisine, vous n’aurez qu’à entrer. Ne vous inquiétez pas de mon chien Bobby, il est très impressionnant mais il ne bougera pas et ne vous fera aucun mal. Par contre ne parlez au perroquet sous aucun prétexte… J’insiste : Ne parlez surtout pas au perroquet !

Le jour venu le réparateur arrive, entre, et effectivement se retrouve face à face avec un énorme chien, mais qui a l’air tranquille.

Le gars commence à réparer le lave vaisselle, mais c’est avec le perroquet qu’ il a des problèmes: celui-ci n’arrête pas de l’insulter :
« Trou du cul ! Trou du cul ! T’es trop nul ? Trou du cul ! » etc…

Au bout d’une demi heure, excédé, le type se tourne vers le perroquet :
« Tu vas la fermer sac de plume ? »

Aussitôt le perroquet répond :
« Bobby, attaque !!! »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.