Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 2
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (52)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
21 novembre 2014, 06:52
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

le chat de cendrillon

 

C’est l’histoire de Cendrillon, qui a maintenant 75 ans.

Elle est assise sur son balcon avec son chat Bob sur les genoux.
Soudain, sa fée marraine apparaît. Elle donne à Cendrillon la possibilité d’exaucer trois de ses souhaits.
– Mon premier, dit Cendrillon, serait que je devienne immensément riche.
Et sa chaise berçante se transforma en or massif.

Cendrillon, très impressionnée, continue :
– Mon deuxième, serait que je redevienne jeune et belle, comme autrefois.
Et elle redevint la même jolie jeune princesse qu’autrefois.

Maintenant elle doit choisir son troisième et ne veut pas se tromper. Elle y pense longuement…
– Mon troisième, dit-elle, serait que mon chat Bob se transforme en un charmant et beau prince.
Alors Bob se transforme en un prince magnifique.

Ce fut le coup de foudre immédiat entre les deux. Bob s’approche tendrement de Cendrillon et lui murmure doucement à l’oreille :
– C’est juste dommage que tu m’aies fait castrer non ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
22 novembre 2014, 06:48
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La symphonie inachevée

 

Un président de société reçoit en cadeau un billet d’entrée pour une représentation de la Symphonie Inachevée de Schubert. Ne pouvant s’y rendre, il passe l’invitation à Didier G., son Directeur des Ressources Humaines. Seule condition, que le DRH lui fasse un mémo sur la qualité du concert.
Le lendemain matin, le président trouve sur son bureau le rapport de Didier G., le DRH :

1 – les quatre joueurs de hautbois demeurent inactifs pendant des périodes considérables. Il convient donc de réduire leur nombre et de répartir leur travail sur l’ensemble de la symphonie, de manière à réduire les pointes d’inactivité.

2 – les douze violons jouent tous des notes identiques. Cette duplication excessive semblant inutile, il serait bon de réduire de manière drastique l’effectif de cette section de l’orchestre. Si l’on doit produire un son de volume élevé, il serait possible de l’obtenir par le biais d’un amplificateur électronique.

3 – l’orchestre consacre un effort considérable à la production de triples croches. Il semble que cela constitue un raffinement excessif, et il est recommandé d’arrondir toutes les notes à la double croche la plus proche. En procédant de la sorte, il devrait être possible d’utiliser des stagiaires et des opérateurs peu qualifiés.

4 – la répétition par les cors du passage déjà exécuté par les cordes ne présente aucune nécessité. Si tous les passages redondants de ce type étaient éliminés, il serait possible de réduire la durée du concert de deux heures à vingt minutes.

Nous pouvons conclure, Monsieur le Président, que si Schubert avait prêté attention à ces remarques, il aurait été en mesure d’achever sa symphonie.

Didier G.
DRH



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
23 novembre 2014, 06:59
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La diététicienne

 

Une diététicienne donne une conférence devant un auditoire bondé.

– Tous les aliments que nous mettons dans notre estomac peuvent presque tous nous tuer dans quelques années. La viande rouge, les boissons gazeuses qui usent les parois de l’estomac, les légumes et personne ne réalise les méfaits à long terme de consommer l’eau qui est pleine de germe.
Mais il y a une chose qui est encore plus terrible et dangereuse que nous tous avons ou mangerons un jour. Il y a-t-il quelqu’un dans la salle qui pourrait me dire quel est l’aliment qui peut causer le plus de malheur et de souffrance après en avoir consommé ?

Un homme de 75 ans, assis dans la première rangée se lève et dit alors :
– Le gâteau de noce !?!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
24 novembre 2014, 09:19
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La traversée

 

Trois hommes sont en excursion, lorsque soudainement ils arrivent à une grosse rivière déchaînée.
Il leur faut absolument se rendre de l’autre côté, mais ils n’ont aucune idée de la façon de s’y prendre.

Le premier prie Dieu en disant :

– S’il vous plaît, mon Dieu, donnez-moi la force de traverser la rivière.
POUF ! Dieu lui donne de gros bras et des jambes très fortes, et il réussit à traverser la rivière à la nage en deux heures, mais manque de se noyer à deux reprises.

Voyant cela, le deuxième homme prie lui aussi Dieu :

– S’il vous plaît, mon Dieu, donnez-moi la force… et les outils pour traverser la rivière.
POUF ! Dieu lui donne une chaloupe et des avirons et il réussit à traverser la rivière en une heure. Mais à deux reprises, il manque de chavirer.

Le troisième homme, fort de l’expérience de ses deux compagnons, décide lui aussi de prier Dieu :

– S’il vous plaît, mon Dieu, donne-moi la force, les outils… et l’intelligence pour traverser la rivière.
POUF ! Dieu le change en femme. Elle vérifie la carte, marche environ 200 mètres en amont et traverse le pont.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
25 novembre 2014, 05:13
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Mot de passe

 

Marcel vient d’acheter un ordinateur . Il l’allume et l’ordinateur lui demande :

Créez votre mot de passe :

carotte

Désolé, votre mot de passe doit faire plus de 8 caractères.

carottegéante

Désolé, votre mot de passe doit contenir un chiffre.

1carottegéante

Désolé, votre mot de passe ne doit pas contenir de caractère accentué.

50putaindecarottesgeantes

Désolé, votre mot de passe doit contenir au moins une majuscule.

50PUTAINdecarottesgeantes

Désolé, votre mot de passe ne doit pas contenir deux majuscules consécutives.

50PutainDeCarottesGeantesQueJeVaisTeMettreAuCulSiTuNeMedonnesPasImmediatementUnAcces!

Désolé, votre mot de passe ne doit pas contenir de caractère de ponctuation.

AttentionMaintenantJeVaisAllerTeTrouverEtTeMettreVraimentLes50CarottesGeantesdansletrouducul

Désolé, ce mot de passe est déjà utilisé.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
26 novembre 2014, 06:06
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le perroquet du curé

 

Le curé n’a pas d’enfant de chœur pour l’aider,  mais il possède un perroquet savant qu’il a dressé pour lui donner un coup de main lors de la messe .

Il le met sur un perchoir,  à côté de l’autel,  et le volatile place les fidèles : « Les hommes à gauche, les femmes à droite, les hommes à gauche, les femmes à droite,… »

V’la-t-y pas qu’un jour,  not’curé surprend son perroquet en train de faire son affaire à une poule,  dans le fond du jardin.
–  Créature de Satan !… Je vais t’apprendre à bien te conduire, moi !

Et pour punir l’oiseau,  il lui rase la belle houppette de plumes rouges qu’il avait sur le crâne, et qui faisait sa fierté !

Honteux,  qu’il est le perroquet !

Et à la messe suivante,  le perchoir planqué dans un coin sombre à côté de l’harmonium,  il officie,  tout penaud : « Les hommes à gauche, les femmes à droite, les hommes à gauche, les femmes à droite,… »

C’est alors qu’entrent deux chauves…

Alors le perroquet,  soudain ragaillardi : « Et les deux baiseurs de poule, avec moi près de l’harmonium ! »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
27 novembre 2014, 07:10
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Histoire de femme

 

Deux amies de longue date discutent, dans un café de Paris.
L’une d’elle regarde avec envie son amie, qui arbore une nouvelle fourrure, un renard argenté de la plus belle facture.

Curieuse, elle lui demande :
– Je n’arrive vraiment pas à comprendre comment tu fais pour convaincre ton mari de t’offrir ce genre de cadeau à tout bout de champ ?

– Oh, mais ce n’est pas lui qui me l’a offert…

– Ne me dis pas que tu as un amant !

– Non, non. Mais je me le suis offerte toute seule.

– Ah… Mais comment tu as trouvé l’argent ?

– Oh, ça c’est facile. Un jour sur deux, je dis à mon mari que j’ai décidé de le quitter et de rentrer chez ma mère au Québec… Et à chaque fois, il me donne l’argent du billet d’avion.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
28 novembre 2014, 19:56
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Désespérément blonde

 

Une blonde est avec son copain dans une voiture garée à l’abri des regards indiscrets.

Ils s’embrassent tendrement et langoureusement quand le garçon lui propose :
– Tu ne veux pas aller sur la banquette arrière ?
La blonde fait la moue, et refuse l’invitation.
Le garçon, courtois, ne brusque pas les choses.

Les 2 amoureux repartent de plus belle dans des embrassades sans fin…
Au bout de quelque temps, le garçon réitère sa proposition :
– Tu ne veux pas aller sur la banquette arrière ?
La blonde ne semble décidément pas d’accord.

Le garçon reste dubitatif, car tout se passe bien et il ne comprend pas les motifs de son refus.
Il lui demande :
– Mais pourquoi ne veux-tu pas aller sur la banquette arrière?
La blonde lui répond :
– Parce que je préfère rester avec toi !!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
29 novembre 2014, 07:02
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

On n’arrête pas le progrès !

 

Deux P.D.G. se retrouvent dans une convention professionnelle.

– Moi dit le premier, quand je n’ai pas ma secrétaire, je suis perdu. Là j’aurais justement besoin d’elle.
– Faites comme moi, dit l’autre en montrant son attaché-case, emmenez une secrétaire synthétique…
– Quoi ?
– Oui, j’ai une secrétaire gonflable. Elle est bilingue, elle répond au téléphone, elle tape à la machine. Si vous en avez besoin, je vous la prête.

Il ouvre l’attaché-case, gonfle la secrétaire, et passe dans la pièce d’à côté.

Deux minutes plus tard, il entend un hurlement de douleur et se précipite.
– Ah mon Dieu ! J’ai oublié de vous dire : entre les jambes c’est le taille-crayon…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
30 novembre 2014, 08:07
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Les proverbes

 

L’institutrice a demandé à ses élèves de faire une rédaction illustrant un proverbe.

L’un a fait un récit montrant que « l’union fait la force », l’autre a pris comme thème « qui rit vendredi dimanche pleurera », etc…

En rendant les copies, la maîtresse dit d’un ton sévère :
– Toto, tu t’es moqué de moi ou quoi ? Je lis ta rédaction :
Hier en me promenant le long de la rivière, j’aperçus soudain un caca vert. Tiens, me dis-je, c’est Albert qui a mangé des haricots verts. Puis je vis un caca noir. Tiens, me dis-je, c’est Edouard qui a mangé du caviar. Ensuite je remarquai un caca jaune. Tiens, me dis-je, c’est Jacquot qui a mangé des abricots.
Je ne continue pas plus loin, fait la maîtresse scandalisée. Tu peux me dire quel rapport ça a avec un proverbe ?

– Oui, madame. « C’est dans le besoin qu’on reconnaît ses amis. »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
02 décembre 2014, 07:37
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’aspirateur

 

Un représentant en aspirateur débarque chez une vieille dame qui habite une maison isolée au bout du village. Sans lui laisser placer un mot il lui dit :

– Madame, je vais vous faire une démonstration de la merveille des merveilles, le nouvel aspirateur « Cyclone », celui qui aspire tout en quelques secondes ! Où est votre poubelle ? Dans la cuisine ? Je m’en doutais ! Permettez-moi de la prendre…

Il l’emporte dans le salon et vide tout le contenu par terre.

– Ne vous inquiétez pas ! Car à présent, avec l’aspirateur « Cyclone », je vais faire disparaître totalement, jusqu’à la dernière parcelle, toutes ces ordures ! Je m’engage, chère madame, à manger devant vous tout ce qui resterait au sol !

– Attendez, monsieur, dit la vieille dame. Je vais vous chercher du sel et du poivre, parce que je n’ai pas l’électricité.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
03 décembre 2014, 07:28
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

A la pêche

 

La saison de pêche n’est pas encore ouverte et un « enragé » est en train de taquiner la truite malgré tout. Soudain, un promeneur s’approche.

Le marcheur engage la conversation : « Alors, ça mord ? »

– Si ça mord ? répond le pécheur en rigolant. Ici, c’est un coin INCROYABLE! On dirait que les truites viennent ici exprès pour se faire attraper. Hier, ici même, j’en ai pris dix en moins d’une heure !!!

– Vraiment ? Tiens, j’ai une question pour vous, demande le promeneur,  est-ce que vous savez qui je suis ?

– Euh, non. Avoue le pêcheur.

– Eh bien, je suis le nouveau garde-pêche !

– Oh ! fait le pêcheur en ravalant sa salive. Hem, et moi, est-ce que vous savez qui je suis ?

– Non.

– Je suis le plus gros menteur de la région…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
04 décembre 2014, 08:32
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Je suis pas Rothschild

 

Maurice vend des merguez dans une petite camionnette garée quotidiennement à un endroit très passager, juste devant la banque Rothschild.

Un jour son ami lui dit :
– J’ai plus de sous pour finir le mois. Comme tes affaires marchent bien, j’ai pensé que tu pourrais peut-être me prêter cent euros ?

– Ma parole, fait Maurice, je voudrais tellement te rendre ce petit service, mon frère ! Mais je ne peux pas ! J’ai un accord avec Rothschild : je ne prête pas d’argent, et lui ne vend pas de merguez…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
05 décembre 2014, 06:47
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Combien de fois ?

 

Fatigué par une journée de travail particulièrement pénible, un homme qui regagne son domicile au volant de sa voiture se fait traiter de cocu par un autre automobiliste. Et ce mot le taraude pendant tout le trajet, au point qu’en arrivant chez lui il demande d’entrée à sa femme, hors de lui :

– Combien de fois m’as-tu trompé depuis qu’on est mariés ? Combien de fois ? Allez, réponds !

Elle le regarde abasourdie et lui lance :

– Tu ferais mieux d’aller prendre une douche froide…

Il sort de la pièce en claquant la porte, puis se dit qu’après tout une bonne douche le détendra.
Et un quart d’heure plus tard, il revient calmé en disant :

– Chérie, excuse moi pour tout à l’heure j’étais énervé. Pour me faire pardonner, veux-tu que nous allions au cinéma et au restaurant ?

Alors elle met le doigt sur la bouche en murmurant :

– Chut ! Ne me trouble pas. Je compte …



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
06 décembre 2014, 08:16
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le curé mange gratis au resto !!!

Un curé dit à son ami rabbin !! 
- J'ai un truc pour manger à l'œil. 
- Super, tu fais comment ?

- Je ne vais jamais au restaurant avant 21h30-22h00, pour le 2èmeservice).
Je choisis toujours un restaurant assez grand où il y a plusieurs serveurs. 
Je commande une entrée, un plat, un dessert et je prends mon temps pour le café, le cognac,

un bon cigare et j’attends la fermeture. 
Comme je ne bouge pas, quand ils rangent toutes les tables et mettent les chaises dessus pour pouvoir fermer, le garçon vient pour me demander de payer.
Je lui dis que j'ai déjà payé son collègue, qui est parti. 
Et personne ne met ma parole en doute vu ma profession !!! Simple, non ? 
- Génial, fait le rabbin, et si on essayait demain
- D'accord je m'occupe de la réservation. 
Le soir suivant, ils vont au restaurant, commandent de nombreux plats. 
A la fin de la soirée, le garçon arrive et leur demande de payer.

Le curé lui répond : 
- Mais c'est déjà fait, à votre collègue qui est parti……….. 
  
Et le rabbin rajoute alors : 

- D'ailleurs, ça fait un moment qu'on attend la monnaie.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.