Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 1
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (218)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
08 mars 2015, 08:33
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le jour de paie

 

Dans un métro bondé aux heures de pointe, une jeune femme gifle un homme.

Ce dernier essait de se justifier :
« Vous vous méprenez, laissez-moi vous expliquer… en ces temps de crise, mon patron ne fait plus confiance aux chèques. Maintenant il me paie en pièces et la chose « dure » que vous avez senti est un rouleau de pièces de 1 euro… »

La jeune femme, consciente de sa méprise, se confond en excuses…

Quelques minutes plus tard, la femme gifle à nouveau le bonhomme en lui lançant :
« Vous n’allez pas me faire croire que dans ce métro, vous avez reçu une augmentation ? »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
10 mars 2015, 08:43
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Celle d'hier, j'avais oublié

Problème de gaz

Un homme vient consulter un gastro-entérologue.

– Docteur, j’ai des gaz en permanence. Pour tout vous dire je n’arrête pas de…

– J’ai compris. Baissez votre pantalon et allongez-vous, nous allons voir ça.

Le médecin quitte un instant la pièce et revient avec une longue tige de fer.

– Oh non, docteur, pitié ! Pas ça !

– Calmez-vous, fait le médecin. Je voudrais ouvrir le vasistas pour aérer.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
10 mars 2015, 08:44
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Coup de soleil

 

Un homme s’endort plusieurs heures le dos sur la plage et se réveille avec un terrible coup de soleil sur tout le corps. Ouïe, ouïe!!

Il s’en va immédiatement à l’hôpital et il est promptement admis pour brûlures au second degré. Il commence déjà à avoir des cloques sur la peau et il est en quasi agonie.

Le médecin lui prescrit immédiatement un traitement, biafine en couche épaisse, un puissant sédatif, et une pilule de Viagra à prendre toutes les quatre heures.

L’infirmière, surprise demande au médecin:
– Quel bienfait va donc lui apporter le Viagra dans son cas ?

Le médecin réplique :
– Ça va lui permettre de garder les draps éloignés de ses jambes.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
11 mars 2015, 07:30
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La belle nuit de noce

 

Lors d’une nuit de noces, le jeune marié rêvasse devant la fenêtre en regardant le ciel étoilé.
Sa jeune femme lui dit :
– Tu viens Chéri ?

Toujours le nez vers le ciel il lui répond :
– Oui, oui, une minute…

Un quart d’heure plus tard la jeune mariée s’impatiente :
– Alors Chéri, tu viens ?

Ne détachant toujours pas son regard des étoiles il répond :
– Une seconde, j’arrive ! Dors en attendant…

Beaucoup plus tard elle lui demande une dernière fois :
– Mais qu’est-ce que tu fabriques ? Allez viens !

– Alors là , certainement pas ! Mon père m’a toujours dit que la nuit de noce était la plus belle de toute la vie alors je ne veux surtout pas la rater !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
12 mars 2015, 06:54
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Vacances en Grèce

 

En Grèce, un touriste veut visiter un monastère orthodoxe perché au sommet d’un falaise vertigineuse.

On l’installe dans une nacelle accrochée à une simple corde, et en haut deux moines tournent une manivelle pour le hisser.
En cours de route le touriste constate que la corde est complètement usée.

Quand il arrive enfin, livide, il demande au moine :

– La corde vous la changez régulièrement ?

– Bien sûr ! Chaque fois qu’elle casse…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
13 mars 2015, 07:56
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Les calculettes

 

Un corse en voiture est arrêté à la douane.
– Avez-vous quelque chose à déclarer ?
– Non, rien.
– Qu’avez-vous dans le coffre ?
– Des calculettes uniquement.
– Quelle idée de mettre des calculettes dans un coffre de voiture ! Vous en avez beaucoup ?
– Quatre ou cinq.
– Ouvrez votre coffre, je veux voir ça, c’est curieux de mettre des calculettes dans un coffre.

Le corse ouvre et là… la surprise :
1 revolver, 1 fusil de chasse, 1 pistolet mitrailleur, 1 lance roquette…

Le douanier lui dit :
– Vous appelez ça des «calculettes» vous ?
– Oui, c’est avec ça que je règle mes comptes !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
14 mars 2015, 07:22
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Les toilettes des dames

 

Dans un restaurant très chic, un homme a un besoin urgent d’aller aux toilettes…. Hélas, toutes les cabines sont occupées.

Le maître d’hôtel, compatissant, voyant le gars à la limite de se faire pipi dans son pantalon, lui offre d’utiliser les toilettes des dames.
– Attention, lui dit-il, il ne faut pas toucher aux boutons, à gauche sur le mur, portant les lettres « E.C », « A.C », « H.P » ou « E.T.A »
– Promis. Promis. Merci.

Et l’homme disparaît derrière la porte. Une fois qu’il a satisfait la partie la plus urgente de ses besoins, plus détendu, il commence à lire les lettres sur les boutons. Et, bien évidemment, la tentation étant trop forte, sa curiosité l’emporte. Il appuie sur le bouton marque « E.C ». Immédiatement, un jet d’EAU CHAUDE lui caresse doucement les fesses.
Mon Dieu, pense-t-il, les femmes sont gâtées…

Sur sa lancée, il presse en suite le bouton suivant marque « A.C » et un souffle d’ AIR CHAUD lui assèche le derrière.
– Waouh ! Hé ! Hé ! Magnifique !!!

Enhardi par ce succès, il presse ensuite le bouton « H.P » et très lentement une large HOUPETTE de POUDRE parfumée lui tapote délicatement le derrière.
Merveilleux ! Il décide donc d’essayer le dernier bouton marque  » E.T.A  » Et la, il ressent un énorme douleur qui le fait hurler comme peu de bêtes le font et il s’évanouit…

Il se réveille sur un lit d’hôpital. Confus et ébranlé, il sonne l’infirmière :
– Qu’est-ce qui m’est arrivé ?
– Bien, vous étiez dans les toilettes du Chic Grand Restaurant et vous avez appuyé sur des boutons interdits…
– Mais voyons. Chaque bouton me procurait des sensations merveilleuses…
– Oui, oui, c’est vrai, mais le dernier, identifié par les lettres « E.T.A » signifie « Enlève Tampon Automatique »… Ah ! Au fait, vos bijoux de famille sont sous votre oreiller…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
15 mars 2015, 07:45
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le whisky

 

L’histoire se passe dans un avion qui décolle pour une liaison Paris Los Angeles.

Après la phase d’envol, le commandant de bord annonce aux passagers : « Bonjour à tous, bienvenue à bord de cet Airbus A340. Ici c’est votre commandant de bord qui vous parle. Nous venons de quitter l’aéroport de Roissy-Charles-De-Gaulle à destination de Los Angeles que nous atteindrons dans 10 heures. La température annoncée au sol est de 35 degrés et le temps est dégagé. Au cours de notre voyage, nous survolerons le sud de l’Angleterre, l’Irlande, l’atlantique nord, le sud du Groenland, le Canada puis le nord-ouest des Etats-Unis et enfin la Californie »

Lorsqu’il a terminé ses annonces, il s’adresse à son copilote, pensant avoir coupé le son vers les passagers : « Bon, maintenant que ça c’est terminé, je vais me servir un bon whisky et après je me tape l’hôtesse, elle a un de ces petits culs celle-là… »

Évidemment, les passagers entendant tout, sont hilares

L’hôtesse qui entend aussi, se précipite vers le cockpit pour avertir le commandant que son micro n’est pas coupé, quand un passager assis aux premiers rangs, l’attrape au passage par le bras et lui dit : « Ne courez pas si vite, vous avez le temps, il a dit qu’il allait boire un whisky avant… »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
16 mars 2015, 06:56
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La honte !

 

Vous êtes-vous déjà senti coupable de regarder des gens de votre âge et de penser :

« Je ne peux pas paraitre aussi vieux ! »

Alors, vous allez adorer celle-ci…

J’étais assise dans la salle d’attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste quand j’ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur.

Il y était inscrit son nom et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom.

Il était dans ma classe de lycée quelques 40 ans auparavant et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j’avais craqué à l’époque ??

Quand je suis entrée dans la salle de soins, j’ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit.

Cet homme grisonnant, dégarni et le visage marqué de profondes rides était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret …

Quoique…

Après qu’il eut examiné ma dent, je lui ai demandé s’il était allé au lycée Henry IV.
– Oui, m’a-t-il répondu.
– Quand avez-vous eu votre bac ?, ai-je demandé .
– 1972. Pourquoi cette question ?
– Eh bien, vous étiez dans ma classe, me suis-je exclamé.

Et c’est là que cet affreux vieux con m’a demandé :
– Vous étiez prof de quoi ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
17 mars 2015, 08:17
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Stoïcisme

 

- Chérie, je voudrais te demander quelque chose qui me turlupine depuis des années. Quand nous nous disputons, hélas, et que je te fais enrager, tu ne t’énerves jamais ; tu t’en vas simplement aux toilettes…. et je t’entends chanter! Mais comment fais-tu pour gérer ainsi tes émotions et rester stoïque ?
– C’est simple, je lave la cuvette des toilettes.
– Je ne suis pas sûr de bien comprendre… Comment cela peut-il t’aider ?
Sa femme répond :
– C’est parce que j’utilise ta brosse à dents …



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
18 mars 2015, 08:55
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’armoire infernale

 

Trois hommes se présentent à la suite l’un de l’autre à la porte du paradis.

Le premier est tout nu.

Saint Pierre le questionne :
– Que vous est-il arrivé mon brave, pour quelle raison êtes-vous nu ?
– J’étais au lit avec ma maîtresse quand son mari est arrivé chez eux à l’improviste, alors je me suis vite caché dans l’armoire, répond le gars. Ensuite, ça s’est mis à remuer dans tous les sens…

Le deuxième, est un grand gaillard avec une tête de brute, genre camionneur.

Saint Pierre le questionne :
– Que vous est-il arrivé mon brave, pour quelle raison êtes-vous là ? Vous me paraissez en bonne santé…
– Je suis rentré en pleine après-midi chez moi, répond le gars. Ma femme était au lit. C’était étrange, aussi j’ai compris qu’elle devait être avec son amant et qu’il s’était caché dans l’armoire. Fou de colère, j’ai ouvert la fenêtre en grand, j’ai saisi l’armoire et je l’ai jetée par la fenêtre du cinquième étage. Mais l’effort a été trop violent et j’ai eu une crise cardiaque.

Le troisième homme tient un trousseau de clés dans la main.

Saint Pierre lui demande :

– Et vous ?
– Je n’ai rien compris, répond-il. J’étais sur le trottoir, et j’allais ouvrir la portière de ma voiture…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
19 mars 2015, 07:14
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Rien à déclarer ?

 

Une dame d’un certain âge prend le train. Près de la frontière, elle dit au curé qui est assis à côté d’elle :

– J’ai acheté une trousse de beauté, mais j’aimerai mieux ne pas la déclarer à la douane. Pourriez-vous la cacher sous votre soutane, mon père ?

– Je veux bien, mais je ne sais pas mentir. Si on m’interroge, je dirai la vérité.

Arrivé à la frontière, le douanier demande :

– Rien à déclarer mon père ?

– De la tête à la ceinture, non !

– O.K., mais en dessous de la ceinture ?

– Eh bien, j’ai un petit quelque chose qui fait plaisir aux dames et qui n’a jamais servi …



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
20 mars 2015, 06:46
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le permis de conduire

 

C’est une blonde qui retrouve une de ses copines, blonde aussi.
– J’ai encore raté le permis..
– Qu’est ce qui s’est passé ?
– Je suis arrivée près d’un rond-point et là, comme l’indique le panneau 30, j’ai fait 30 fois le tour du rond-point.
- Et tu t’es trompée de combien de tours ?


***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
21 mars 2015, 09:08
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le club des fatigués

 

Les 12 règles d’or du Club des Fatigués

1. Sois infatigable au repos.

2. Si tu vois quelqu’un qui cherche à se reposer, aide-le.

3. Rappelle-toi que le travail est sacré, n’y touche pas.

4. Si par hasard tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.

5. Ce que tu peux éviter de faire, fais le faire par un autre.

6. Si l’envie de travailler te prend, assis toi et attend que ça passe.

7. Ne te fatigue même pas à tuer le temps, puisqu’il travaille pour toi.

8. Si par mégarde tu tues le temps, utilise le temps mort pour ne rien faire.

9. Oublie les vieux travaux et laisse les nouveaux devenir vieux.

10. Ne reste pas debout lorsque tu peux t’asseoir, ne reste jamais assis lorsque tu peux t’allonger.

11. Si tu es victime d’une farce, surtout ne marche pas, reste assis.

12. N’écoute pas des histoires à dormir debout.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
22 mars 2015, 08:41
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Air Fidélité

 

Dans le cadre de sa nouvelle politique de marketing, Air France, pour remercier de leur fidélité les hommes d’affaires qui fréquentent régulièrement ses lignes, décide de leur offrir un billet gratuit pour leur femme afin qu’elle puisse les accompagner sur la destination de leur choix.

Trois mois plus tard, la compagnie écrit aux épouses pour leur demander si elles ont été satisfaites du vol.

Et la plupart d’entre elles ont répondu : « Quel vol ? » …



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.