Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (61)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   

Auteur Message
Yuxan
09 novembre 2009, 13:54
Membre enregistré #391
Inscrit(e) le: 10 octobre 2008, 16:38
Messages: 1695

 

  • Elfes de la nuit dans l'Alliance (Alliance Player's Guide, p.157, p.164-166) 

    Les elfes de la nuit, étant les membres les plus récents de l'Alliance, vivaient de chics vies solitaires sur le continent occidental de Kalimdor pendant que nous autres nous battions avec la Horde, les trolls et les ogres à l'est. Ils se souciaient d'eux-mêmes avec grosso modo une seule préoccupation : protéger le Puits d'Eternité des étrangers. Etant donné que leur magie les protégeait bien, cette « protection » consistait pour la moitié de leur population à dormir pendant des milliers d'années dans le Rêve d'Emeraude. Les autres gardaient leurs prisonniers dangereux. Je suppose que c'est un des mauvais trucs de l'immortalité : les criminels de votre société sont aussi immortels. Ils se sont éveillés aux problèmes du monde réel lorsque la Troisième Guerre a amené la Légion Ardente au pas de leur porte. A présent ils partagent leurs vies – mortelles – avec la Horde, le Fléau, ce qui reste de la Légion Ardente, et l'Alliance. Ils ont choisi de s'allier à nous, et cela a bénéficié à l'Alliance d'avoir des natifs de Kalimdor pour nous aider à nous en sortir. Certains membres de l'Alliance, je ne dirai pas qui, prennent un plaisir sadique à regarder les elfes de la nuit tenter de s'adapter à leurs vies en tant que mortels et en tant que partie d'un groupe plus large. 

    (...) Aussi drôle que cela puisse paraître, les humains doivent apprendre à la plupart des hommes elfes de la nuit comment se battre : les Sentinelles ont toujours été exclusivement féminines dans les temps anciens, et ils n'ont pas eu de force militaire masculine depuis la Guerre des Anciens, apparemment. Même la plupart des druides n'ont pas tellement d'entraînement au combat : ils n'en ont jamais eu besoin. Il est important de noter que les humains fournissent toujours la majorité des officiers de l'Alliance, mais la plupart de ces officiers ne voient tout simplement plus le champ de bataille. L'essentiel des forces militaires des nations humaines se trouve assise à Hurlevent en ce moment même, et c'est une honte. Les elfes et nous autres doivent se récolter les tâches ingrates. 

    Ainsi, du fait de l'inactivité des humains, les elfes de la nuit sont à l'œuvre un peu partout ces temps-ci. Tyrande donne les consignes depuis Darnassus, au détriment de l'archi-druide favori de tous, Fandral Forterarmure. Vous trouverez ceux qui sont loyaux à Tyrande en train d'organiser les activités de l'Alliance presque partout sur Kalimdor, et maintenant à quelques endroits des Royaumes de l'Est aussi. Tyrande a autant d'autorité parce qu'elle est à la tête de deux des trois factions majeures des elfes de la nuit : les Prêtresses d'Elune et les Sentinelles (la troisième faction étant les druides). Maintenant, Tyrande ne fait pas grand-chose pour diriger les Sentinelles en fait ces temps-ci : elle laisse cela à son amie proche Shandris Pennelune. Cela maintient les deux organisations bien soudées, et c'est exactement ainsi qu'elles doivent être. Les druides allaient bien avec les autres lorsque Malfurion s'en chargeait, mais on dirait que Fandral a son propre programme, et qu'il n'a pas très envie d'inclue qui que ce soit d'autre dedans. 

    On peut tous être heureux que Forterarmure ne dirige que les druides, un petit morceau de la population elfe de la nuit. Tyrande dirige le reste. Je souhaiterais voir plus de druides choisir leur camp, mais Fandral est leur chef légitime, et la plupart ne remettent pas en question son autorité. 

    Les elfes de la nuit ont beaucoup contribué à l'Alliance par leur connaissance de la nature. Cela aide à la fois dans les tactiques ainsi que pour apprendre aux gens comment mieux survivre dans un environnement naturel. Les elfes de la nuit ont longtemps su comment vivre loin de chez soi sans aucune protection permanente, et bien qu'une poignée d'entre nous ait découvert ce genre de choses par elle-même au cours des deux dernières guerres, ils commencent à l'enseigner à tout le monde : une aubaine considérable, particulièrement pour ceux qui se battent dans des régions comme Lordaeron, où vous devez savoir comment purifier l'eau et survivre avec très peu pendant des jours au final. Les Prêtresses d'Elune rivalisent avec l'Eglise de la Lumière Sacrée pour traiter les blessures, à la fois par des moyens magiques et non-magiques, et elles contribuent énormément en enseignant les compétences médicales de base à beaucoup de soldats. 

    J'ai vu de nombreux elfes de la nuit dans les Royaumes de l'Est dernièrement, ce qui est bien : on peut utiliser toute l'aide qu'on peut trouver. La plupart d'entre eux semblent désorganisés, toutefois, ce qui est mal. Sans quelqu'un comme Tyrande ou Shandris pour les garder ensemble, les elfes de la nuit ont aussi désespérément besoin d'un bon dirigeant que nous autres, vraiment. J'ai entendu dire qu'il y a une archi-druide dans les hauteurs de la Vallée d'Alterac avec un petit groupe de druides; elle pourrait peut-être nous aider. Les elfes de la nuit envoient des ambassadeurs pour discuter des plans avec les humains à Hurlevent et d'autres choses bien sûr, mais ça n'est simplement pas suffisant. L'Alliance en général ne fonctionne pas comme une unité cohérente pour l'instant, et bien que les elfes de la nuit semblent (manifestement) faire de leur mieux pour faire en sorte que les choses fonctionnent, cela ne suffit pas. Un des freins est leur relation toujours tendue avec les hauts elfes; les choses s'améliorent à ce niveau, mais cela prendra du temps. Beaucoup d'elfes de la nuit par ici voudraient dire « Je vous l'avais bien dit »aux hauts elfes à propos du retour de la Légion Ardente, et certains hauts elfes voudraient effacer ce petit sourire narquois des visages des elfes de la nuit avec une boule de feu. (Bien sûr, ces temps-ci ce point est largement controversé, car les hauts elfes n'apparaissent que très occasionnellement.) Pour que ce soit dit, je ne pense pas qu'on puisse reprocher aux hauts elfes le retour de la Légion Ardente – mais ça n'a plus vraiment d'importance au point où nous en sommes. 

  • Relations avec les autres races (Alliance Player's Guide, p.169-170) 

    Humains : Les elfes de la nuit, sans regarder à quel point ils pourraient être différents des hauts elfes, ont quelques problèmes similaires avec les humains. Toutes ces races sont connues pour leurs individus avec un complexe de supériorité (*tousse* Fandral Forterarmure *tousse*) et les elfes de la nuit n'ont pas l'habitude de travailler avec d'autres races depuis longtemps. Maintenant, la Troisième Guerre n'est pas si lointaine, et un grand nombre d'entre eux se souviennent comme nombre de courageux soldats de Jaina se sont battus à leurs côtés, et réalisent qu'ils pourraient bien avoir perdu la montagne sans l'aide humaine. Malheureusement, les humains des Royaumes de l'Est sont manifestement d'une toute autre nature, que les elfes de la nuit n'apprécient pas tellement. En vérité, Jaina Portvaillant était une archimage, et les elfes de la nuit ont gardé une rancœur contre les utilisateurs de la magie arcanique pendant des siècles, mais Jaina ne leur a jamais donné aucune raison de s'arrêter et d'y réfléchir. Avec le fait récemment établi que les mages humains corrompus étaient responsables de l'essentiel du pouvoir du Fléau, et que beaucoup d'humains vénèrent toujours les démons et les Dieux Anciens, les elfes de la nuit sont plus méfiants des humains qu'ils ne peuvent les surveiller. Il est prudent de dire que la plupart des elfes de la nuit se rallieraient à la défense de Theramore et donneraient leur vie pour la sauver d'Onyxia, par exemple, mais je soupçonne qu'ils ne seraient pas aussi nombreux à répondre à l'appel si Nefarian venait frapper aux portes de Hurlevent. Cela donne à réfléchir. 

    Nains : Les elfes de la nuit se souviennent de la race des nains depuis les jours les plus anciens (avant même qu'on ne nous appelle « nains », je crois), et ils savent que bien que nos deux races n'aient jamais été en contact, nous avons combattu les démons à la fois pendant la Guerre des Anciens et pendant la Troisième Guerre et que nous n'avons généralement pas causé de problèmes nous-mêmes. En soi, les elfes de la nuit étaient neutres vis-à-vis des nains par le passé, et ce tempérament a évolué pour devenir légèrement amical au cours des dernières années, avec une implication plus grande entre les races. Curieusement, cela en fait l'une des meilleures relations de l'Alliance, simplement parce qu'aucune des deux races n'a causé de tort à l'autre. Nous les nains, nous savons comment les elfes de la nuit ont causé la première Guerre des Anciens, mais contrairement aux elfes, aucun d'entre nous n'est âgé de 10000 ans pour s'en souvenir. Du coup, personne du côté des nains ne peut vraiment garder de rancune. Aucune de nos deux races n'est amatrice de magie arcanique, alors nous trouvons un certain terrain d'entente là-dessus. Notre patrimoine semble également être relié, du moins d'une façon détournée : les elfes de la nuit savent que les titans étaient les anciens façonneurs et gardiens du monde; en découvrant que les nains étaient la création des titans, les elfes devinrent remarquablement plus chaleureux avec nous. Quoiqu'il en soit, nous nous considérons chacun comme de solides alliés pour le moment, mais il manque à la plupart des nains et des elfes le lien spirituel fort qu'ont formé certaines autres races grâce aux relations de longue date et au temps passé ensemble à la guerre.
  •  

     

    Retour en haut
    Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

    Allez à:     Retour en haut


    Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
    .